«

»

Imprimer ce Article

Quelles sont les différentes manières de fixer votre sapin de noël ?

Bien fixer votre sapin de Noël est essentiel pour assurer sa stabilité et sa conservation. De nombreuses possibilités s’offrent à vous en fonction de la taille de l’arbre et de ses conditions d’utilisation.

Demi-bûche ou croix, les grands classiques

Les sapins coupés sont souvent cloués sur un croisillon ou insérés dans une demi-bûche percée. Si le pied du sapin de Noël est vendu nu, vous pouvez réaliser vous-même facilement l’un de ces deux dispositifs. Le pied en bois se visse directement sur la base de l’arbre. Pour un sapin de 2 m, il faut prévoir des croisillons d’au moins 50 cm. Il existe des supports plus sophistiqués comportant un support emboîtable et plusieurs vis de fixation. Vous pouvez également opter pour un pied métallique ou un support en plastique. L’inconvénient de ces supports est qu’ils n’assurent qu’une stabilité moyenne. L’arbre n’étant pas hydraté, il va se dessécher rapidement. Si vous avez acheté un sapin de grande taille et si vous souhaitez le conserver plusieurs semaines, d’autres solutions sont à privilégier.

Les précautions à prendre avant de fixer le pied du sapin

La phase de fixation du sapin doit être réalisée avant la décoration. Pour manipuler le sapin, il est plus prudent de protéger vos mains avec des gants de jardinage et de porter un vêtement à manches longues pour ne pas vous piquer les bras avec les aiguilles. Si le sapin doit attendre plus de 24 heures pour être décoré, il vaut mieux le plonger dans un grand seau d’eau et le placer dans un local frais, un garage ou une cave par exemple. Si vous le laissez sur le balcon, il faudra le protéger du vent et du soleil.

Le seau de sable, facile et pratique

Enterrer la base du sapin dans un grand seau rempli de sable représente une solution à la fois facile à mettre en œuvre et très efficace. Votre sapin sera bien stable et vous pourrez l’arroser régulièrement. N’hésitez pas à laisser le sapin tremper dans le seau simplement rempli d’eau pendant plusieurs heures après son achat. Vous ajouterez le sable une fois qu’il aura absorbé une grande partie de l’eau. Si vous avez acheté un sapin en motte, vous pouvez appliquer la même méthode. Suivant le port de l’arbre, il peut être nécessaire d’incliner légèrement la base du tronc pour que les couronnes de branches donnent l’impression d’être droites.

Bien fixer son sapin pour le conserver plus longtemps

Évitez bien sûr de placer l’arbre à proximité d’un radiateur ou d’une baie vitrée pour qu’il conserve sa fraîcheur plus longtemps. Si vous avez acheté un sapin en pot, vous pouvez le conserver tel quel ou le placer dans un pot plus grand. Les socles circulaires de petite taille sont à proscrire car ils n’assurent pas un soutien suffisant. Il existe des socles ajustables que vous pourrez utiliser plusieurs années, même si vous achetez des sapins de tailles différentes. Un sapin doit toujours être solidement fixé car les décorations peuvent l’alourdir. Il ne doit pas tomber si des enfants ou des animaux jouent à proximité. Si l’arbre est de grande taille, vous pouvez renforcer la sécurité de l’installation en fixant le sommet du sapin au plafond au moyen d’un crochet.

Le sapin de Noël, un grand assoiffé

Avant de fixer le pied du sapin sur son support, nous vous conseillons de le tailler légèrement en biseau de façon à ce qu’il absorbe mieux l’eau. Les sapins sont très gourmands en eau, n’hésitez pas à leur fournir plusieurs litres quotidiens, surtout les premiers jours. Un bac d’au moins 4 litres alimenté régulièrement représente un minimum pour conserver un sapin en bon état pour toute la durée des fêtes. Les supports de sapin à réservoir ne sont intéressants que si leur volume est suffisant et s’ils peuvent être remplis facilement sans toucher à la décoration. Un sapin bien hydraté peut être conservé pendant un mois. Il faut surtout éviter que la base du tronc reste à l’air sinon un dépôt de sève va se former et empêchera toute hydratation.

Comment cacher le pied du sapin ?

Pour masquer le seau ou le support sur lequel vous avez fixé votre arbre de Noël, vous pouvez faire l’achat d’un cache-pot spécifique. Le choix est vaste du côté des styles et des matières : osier, rotin, étain, plastique recyclé. Vous pouvez également réaliser un cache-pied en adaptant un grand panier ou bien en utilisant un carré de tissu ou de papier décoratif. Les jupes de sapin ont fait leur apparition sur le marché des articles de Noël depuis quelques années. Très pratiques, elles sont rapidement devenues une vraie tendance. D’une forme circulaire, elles sont réalisées en feutrine ou en tissu matelassé et imprimées de motifs festifs. Leur rôle est double : cacher le pied du sapin et accueillir tous les cadeaux le moment venu. Grâce à sa fente, la jupe s’installe très facilement tout autour du pied. Vous pourrez choisir un diamètre de 90 à 120 cm en fonction de la taille du sapin ou du volume des cadeaux.

Le sac à sapin, un accessoire 100 % pratique

L’achat d’un sac à sapin vous facilitera grandement la vie. Étalé autour de l’arbre, il récoltera les aiguilles tombées. Une fois les fêtes passées, il ne vous restera qu’à replier le sac pour envelopper votre sapin et l’amener à un point de collecte ou à la déchetterie. Certains sacs à sapin sont réalisés en partenariat avec des ONG et des entreprises employant des personnes handicapées. Vous ferez une bonne action tout en facilitant la manipulation de votre sapin. Un sac biodégradable ou compostable pourra être entièrement recyclé, en même temps que le sapin.
Le choix de la fixation du sapin est essentiel pour profiter pleinement de cet élément essentiel des fêtes de fin d’année. Il est possible de concilier simplicité et efficacité en anticipant cette opération avant l’achat du sapin. Bien installé sur un support adapté, votre arbre de Noël sera encore plus beau et le restera pendant de longues semaines.

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.lebricomag.com/quelles-sont-les-differentes-manieres-de-fixer-votre-sapin-de-noel/

%d blogueurs aiment cette page :