Béton cellulaire Cellumat

Le matériau le plus économique pour construire passif

Bien plus que la RT 2012 ou les bâtiments Basse Consommation, la construction passive met la barre très haut. Pour faire la chasse aux coûts de chauffage et de climatisation, elle vise à maximiser la performance énergétique de l’habitat et les exigences qui en découlent sont très fortes avec une consommation d’énergie primaire plafonnée à 15 kWh/m2 par an. Du point de vue du gros œuvre, trois grands principes sont à prendre en compte : la qualité de l’isolation thermique, la suppression des ponts thermiques et l’utilisation de produits présentant une étanchéité à l’air efficace.

Fabricant de béton cellulaire de dernière génération, Cellumat a conçu son matériau pour offrir une réponse adaptée à ce type de projets. Porteurs et excellents isolants thermiques, ses produits en béton cellulaire garantissent un niveau de confort optimal tout au long de l’année grâce à leur composition faite à 80 % de cellules d’air. Une qualité précieuse d’un point de vue énergétique qui permet à ces blocs d’afficher des résistances thermiques exceptionnelles.

  • Une excellente isolation thermique

Le béton cellulaire Cellumat est constitué de 80 à 85 % d’air enfermé dans de très nombreuses petites cellules, et de 15 à 20 % de matière solide. Meilleur isolant thermique, l’air contenu dans le matériau dote les blocs Cellumat d’une capacité d’isolation exceptionnelle. En effet, ils peuvent être jusqu’à 5 fois plus isolants que d’autres matériaux isolants.
Dans sa gamme thermique, le fabricant propose ainsi des blocs dont la valeur λ est de 0,09 W/mk.

Cellumat - DP Passif.pdf

  • Des solutions efficaces contre les ponts thermiques

Parce qu’ils représentent 5 à 10 % des pertes de chaleur d’un édifice, les ponts thermiques attirent toutes les attentions d’un projet de construction passive. Isolants dans la masse et à joints minces, les blocs de béton cellulaire Cellumat créent un mur parfaitement homogène. L’épaisseur du joint appliqué est au maximum de 2 mm et ne représente qu’1 % de la surface totale. Ainsi, le traitement des ponts thermiques est 2 à 3 fois supérieur à ce qu’exige la norme et les pertes résiduelles sont ramenées à leur minimum.
Grâce à la planelle isolante Cellumat, les rupteurs de plancher sont inutiles comme le démontrent les valeurs observées au niveau du plancher intermédiaire

10331_Cellumat - Tableau valeurs resistance thermique

  • Un matériau étanche à l’air

Grâce à sa composition, le béton cellulaire Cellumat est, par nature, étanche à l’air. Il ne nécessite ni enduits d’étanchéité supplémentaire ni membranes avec adhésifs, qui engendrent des coûts supplémentaires et ce sans garantie de performance à long terme. Les blocs Cellumat sont pleins : ils peuvent être percés, rainurés sans craindre de mettre en danger leur étanchéité. Cette qualité est également assurée par la mise en œuvre des blocs qui se collent avec un joint mince.

  • Une inertie thermique exceptionnelle

Inertes, les blocs Cellumat ne perdent jamais leurs caractéristiques mécaniques et thermiques comme beaucoup d’isolants, ni après 20 ans, ni après 100 ans. Faisant barrière au froid l’hiver, ils préservent également un climat intérieur confortable lors des saisons estivales.
À titre d’exemple, un changement de température de 20°C à l’extérieur – entre le jour et la nuit par exemple – ne se manifestera à l’intérieur qu’après un laps de temps de 14 heures, avec une variation de température de seulement 1°C.

  • Caractéristiques du béton cellulaire Cellumat

Résistance au feu
Les blocs Cellumat sont incombustibles et ininflammables. Cellumat en épaisseur 20 cm :
EI = 240 minutes et REI = 180 minutes

Qualité de l’air intérieur
Testés A+, les blocs Cellumat se composent uniquement de matières premières naturelles (eau, sable, ciment, de chaux). Ils ne génèrent ni poussières, ni particules, ni polluants dans l’air ambiant.

Force portante
L’importante résistance à la compression des blocs Cellumat permet de réaliser des bâtiments de plusieurs étages.

Une mise en œuvre facile
Le faible poids et les poignées ergonomiques des blocs Cellumat simplifient leur mise en œuvre et ils sont, de plus, très faciles à découper sur chantier.

  • Un matériau très économique et durable

Grâce à sa performance, sa qualité, sa durée dans le temps et la rapidité de sa mise en œuvre, le béton cellulaire Cellumat est la solution la plus pertinente économiquement pour construire passif. En effet, le béton cellulaire conserve naturellement toutes caractéristiques pendant une centaine d’années du fait de sa composition alors que son prix est équivalent à celui des autres matériaux disponibles sur le marché.
Certifiée ISO 14001, la technologie utilisée par Cellumat permet par ailleurs un recyclage maximum de l’énergie et de la matière tout au long de la fabrication de son matériau : 100 % des déchets ainsi que 100 % des eaux de production sont recyclés. Le fabricant entend également être transparent sur les impacts environnementaux de son activité au travers des Fiches de données environnementales (FDES).

 

Engagées dans une démarche de respect de l’environnement, les constructions passives offrent de très nombreux avantages à ses occupants, tant au niveau du confort intérieur que des économies d’énergie. Exemples avec deux chantiers passifs complémentaires, un bâtiment tertiaire en Bretagne et une maison individuelle dans les Pyrénées-Atlantiques, qui ont choisi le béton cellulaire Cellumat pour ses caractéristiques exceptionnelles.

 

En Bretagne, le cabinet GAUTIER CREATIONS construit ses bureaux en blocs Cellumat

Parce qu’ils associent les économies d’énergie au confort, les projets passifs sont appelés à connaître un bel essor à court et moyen termes. Tous les types de bâtiments sont concernés – de la maison individuelle aux collectifs et au tertiaire – en neuf et en rénovation. Le cabinet GAUTIER CREATIONs, basé à Lamballe dans les Côtes d’Armor, souhaitait pouvoir s’assurer de faibles consommations énergétiques tout en maintenant un climat intérieur agréable dans ses locaux. Pour édifier ses nouveaux bureaux, ce maître d’œuvre expérimenté a fait le choix d’une construction passive et a retenu le béton cellulaire Cellumat pour ses performances, sa qualité et sa durabilité.

  • Des performances maintenues dans le temps

Bénéficiant d’une expertise de plus de 15 ans dans la conception de maisons individuelles et de bâtiments collectifs, GAUTIER CREATIONs n’a pas hésité à choisir le béton cellulaire Cellumat pour mettre sur pied ses nouveaux bureaux : « Nous souhaitions réduire fortement nos consommations énergétiques, et garantir ces performances à très long terme. Avec Cellumat, nous sommes assurés de maintenir ces résultats pendant toute la durée de vie de nos bureaux. Par la réalisation de ce projet, nous démontrons qu’il est possible de créer des bâtiments passifs en utilisant le béton cellulaire, matériau que nous utilisons déjà pour 75 % de nos constructions dans le cadre de la RT 2012 » précise Stéphane GAUTIER, dirigeant du cabinet GAUTIER CREATIONS.

  • Cellumat s’engage sur le marché du passif

Le maître d’œuvre a retenu les blocs Cellumat M211, épaisseur 25 cm, auxquels il a appliqué une isolation par l’intérieur. Grâce à leurs valeurs thermiques (λ = 0.09) et le complément d’isolation, l’objectif énergétique est largement atteint avec une consommation d’énergie primaire totale à 119 kWh/m2/an et 12 119 kWh/m2/an pour le chauffage. Ces résultats permettront aux bureaux de GAUTIER CREATIONs de prétendre à la certification PassivHaus, dont ils auront le retour en fin d’année 2013. Une véritable satisfaction pour Pascal Stasiak, directeur commercial de Cellumat : « Ce projet montre que le passif n’est pas réservé à l’habitat collectif ou aux maisons individuelles, mais peut très bien se décliner pour tout type de bâtiment. Cellumat souhaite s’investir dans ce domaine et s’engage dans le développement de solutions parfaitement adaptées aux constructions passives ».

Bureaux-Gautier
Bureaux-Gautier

Fiche technique
Maîtrise d’ouvrage et maîtrise d’œuvre : Gautier Créations
Surface : 130 m2
Coût : 185 000 € HT
Réalisation : de mars à fin octobre 2013
En cours de certification PassivHaus

La performance du béton cellulaire Cellumat au service d’une maison passive des Pyrénées-Atlantiques
La chasse aux déperditions énergétiques n’est pas seulement l’apanage des bâtiments collectifs et/ou tertiaires. Bien au contraire. Sensibilisés à la protection de l’environnement et surtout très attentifs à leurs dépenses, les particuliers sont de plus en plus nombreux à s’intéresser de près aux habitations passives, dont les avantages sont multiples et le retour sur investissement très rapidement atteint. Actuellement, beaucoup de projets voient le jour, à l’image de cette maison passive située près de Pau (64) dont la réalisation a été confiée à Maisons Dulap, une société de maîtrise d’œuvre basée dans les Pyrénées Atlantiques. Les caractéristiques de ce chantier – conception en plain pied, surface de 140 m2 – sont de véritables challenges pour atteindre l’objectif de la certification PassivHaus. Autant de défis remportés par le constructeur grâce à l’utilisation des blocs Cellumat sur ce projet qui est aujourd’hui la 1ère maison passive maçonnée et plain-pied de France.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Un matériau ultra-performant à prix équivalent aux matériaux classiques : un choix évident pour Johnny Dulap

C’est à la lumière de sa spécialisation et de son expertise sur l’élaboration de maisons en béton cellulaire que Maisons Dulap s’est naturellement orientée vers Cellumat pour la réalisation de ce chantier passif : « Cellumat propose des blocs de béton cellulaire de dernière génération qui sont, à l’heure actuelle, les plus performants. La construction passive exige un haut degré d’exigences et ces résultats sont largement atteints par les blocs Cellumat » explique Johnny Dulap, gérant de l’entreprise. Pour cette maison plain pied de type F4, les blocs isolants M 211 de Cellumat ont été retenus : « Grâce aux valeurs isolantes exceptionnelles de ces blocs* , il est possible de réduire les épaisseurs. Notre choix s’est porté sur des blocs de 25 cm sur lesquels nous avons appliqué de la laine minérale en isolation intérieure. Pour un chantier de ce type, sur une surface de 140 m2 en plain-pied, c’est une première en France » se réjouit Johnny Dulap. La maison est en cours de certification PassivHaus et les tests intermédiaires menés par les bureaux d’études sont plus qu’encourageants avec des valeurs obtenues très satisfaisantes.
Mais, ce qui a fini de convaincre Johnny Dulap, comme les propriétaires, c’est le prix du matériau : « Construire une maison passive à l’aide de béton cellulaire Cellumat ne coûte pas plus cher que d’édifier une habitation classique, non passive et énergivore. En termes économiques, mais aussi environnementaux, c’est une solution parfaitement adaptée » précise le maître d’œuvre.


*Blocs dont la valeur λ est de 0.09

Fiche technique
Maîtrise d’ouvrage : Maisons DULAP – Johnny DULAP
Architecte : J-M PUPILLE, Toulouse
Surface : 140 m2
Coût : 158 000 € HT
Réalisation : de février 2012 à novembre 2013
En cours de certification PassivHaus

Contact Presse
PRIMAVERA COMMUNICATION

  • Claudia VAUDOIS – Sylvain AUDIGOU
  • 55, rue de Paris – 92110 CLICHY
  • Tél. : 01 55 21 63 85 – Fax : 01 55 21 63 50
  • E-mail : primavera@primavera.fr –
  • Visuels et informations disponibles sur www.primavera.fr – rubrique espace presse

Stéphane

Blogueur du bricolage. J'ai travaillé dans plusieurs enseignes de bricolage comme Castorama , Bricorama et Bricoman dans le secteur du gros oeuvre depuis 20 ans

2 thoughts on “Béton cellulaire Cellumat

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.