Bien entretenir sa chaîne de tronçonneuse

La tronçonneuse, outil de découpe utilisé pour l’abattage d’arbre, le taillage des haies ou encore l’élagage des arbres, est un outil très apprécié des bûcherons, sylviculteurs, élagueurs et jardiniers. Pour un bon fonctionnement, il est primordial de bien entretenir sa tronçonneuse mais surtout de bien entretenir sa chaîne car c’est elle qui fait tout le travail !

La composition de la chaîne de tronçonneuse

Pour préserver au mieux une chaîne de tronçonneuse, il faut savoir de quoi elle est composée. Voici un petit schéma explicatif :

chaine tronçonneuse

La gouge droite (1) et la gouge gauche (2) correspondent à la partie tranchante de la chaîne de tronçonneuse. Elles sont composées d’un tranchant de gouge (6) et d’un limiteur de profondeur (7) qui détermine la profondeur de coupe. La chaîne de tronçonneuse est également équipée de maillons de liaison (4) accrochés par des rivets (5) (qui permettent d’assembler les différentes gouges) ainsi que de maillons entraîneurs (3) qui, comme leur nom l’indique, entraîne la chaîne autour du guide.

Une gouge existe en différents profils :

  • rond,
  • semi-rond,
  • carré,
  • semi-carré.

Deux éléments sont à prendre en compte lorsque vous choisissez votre chaîne de tronçonneuse : le pas de chaîne et la jauge. Le pas de chaîne correspond à la distance de trois rivets successifs divisée par deux. Ainsi, les différentes nominations de pas de chaîne correspondent à des longueurs en millimètres : un pas de 325″ équivaut à 8,25 mm, un pas de 3/8″ équivaut à 9,32 mm et un pas de 404″ à 10,26 mm. La jauge, quant à elle, correspond à l’épaisseur du maillon entraîneur.

Le pas d'une chaîne de tronçonneuse
Le pas d’une chaîne de tronçonneuse

 

Le choix de la chaîne de tronçonneuse est également déterminé par la longueur du guide qui se calcule en nombre de maillons entraîneurs. Malheureusement, chaque marque a son propre système de correspondances basé sur les maillons entraîneurs. Pour trouver la chaîne dont vous avez besoin, il vous faut donc connaître : le pas de chaîne, la jauge et le nombre de maillons entraîneurs de votre ancienne chaîne ou vous renseigner auprès de la marque de votre tronçonneuse en renseignant le nom exact du modèle.

L’entretien de la chaîne de tronçonneuse

Une fois que vous avez acquis votre chaîne de tronçonneuse, il vous faut prendre bien soin d’elle si vous voulez qu’elle fonctionne longtemps ! Il existe des problèmes typiques qui montrent un dysfonctionnement de la chaîne :

  • vous devez forcer sur le guide pour pénétrer le bois alors que normalement la chaîne s’enfonce facilement,
  • la chaîne produit des sciures au lieu de copeaux,
  • la chaîne ne produit pas une coupe nette et des déchirures apparaissent,
  • la chaîne chauffe et se déforme.

Tous ces problèmes constatés proviennent de la même cause : votre chaîne de tronçonneuse  est émoussée. Il vous faut donc l’affûter pour lui rendre son tranchant.

L’affûtage de la chaîne de tronçonneuse

Pour affûter efficacement la chaîne de tronçonneuse, il suffit de prendre une lime et de la frotter contre le tranchant de gouge. Il faut exécuter une pression légère de l’intérieur du tranchant vers l’extérieur deux ou trois fois pour un entretien courant. Il est impératif d’effectuer le même nombre de passages sur toutes les gouges afin d’avoir une usure régulière sur toute la longueur de la chaîne. Cette opération d’entretien est à répéter tous les deux ou trois pleins de la tronçonneuse.

tronçonneuse

Il peut être également nécessaire d’affûter le limiteur de profondeur si celui-ci devient trop haut par rapport au tranchant de gouge. Pour cela, il vous suffit de donner un ou deux coups de lime plate. La différence de hauteur entre le tranchant et le limiteur doit être compris en 0,4 mm et 0,7 mm.

A savoir qu’il existe des kits d’affûtage pour chaîne et guide de tronçonneuse qui regroupent tout le matériel nécessaire à l’affûtage de votre tronçonneuse.

Autres entretiens d’usage

Pour préserver au maximum votre chaîne de tronçonneuse, il est conseillé de vérifier régulièrement sa tension afin d’éviter d’abîmer le moteur de la tronçonneuse. En effet, une chaîne trop tendue peut se casser ou fatiguer le moteur. Une chaîne suffisamment tendue peut, avec un moteur à froid, coulisser dans le guide et être soulevée sans que les maillons entraîneurs ne s’échappent du guide.

Un autre entretien régulier consiste à lubrifier la chaîne de tronçonneuse afin d’éviter une usure prématurée et des défaillances pendant son utilisation. Prenez un mélange d’huile et de graisse spécial lubrification et appliquez-le sur toute la longueur de la chaîne.

Après avoir effectué l’entretien de votre chaîne de tronçonneuse, vous êtes fin prêt pour utiliser votre tronçonneuse… avec prudence bien sûr !

 

Stéphane

Blogueur du bricolage. J'ai travaillé dans plusieurs enseignes de bricolage comme Castorama , Bricorama et Bricoman dans le secteur du gros oeuvre depuis 20 ans

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.