Gros plan sur le déshumidificateur d’air

Les signes d’humidité présents dans la maison ou sur le lieu de travail, ont un impact sur le confort des occupants du logement et la productivité au bureau. Afin d’assainir l’air et d’éviter l’apparition des moisissures, il est indispensable d’utiliser un déshumidificateur d’air.

À quel moment utiliser un déshumidificateur d’air ?

Les particuliers comme les professionnels peuvent recourir à un déshumidificateur, afin de prévenir les inconvénients d’un niveau d’humidité trop élevé ou trop faible. Le dispositif est spécialement conçu pour réduire le taux d’humidité, ou pour le maintenir dans un intervalle confortable pour l’homme (entre 50 et 65%). Il est en mesure d’absorber rapidement l’eau de l’air ambiant, sans pour autant descendre en dessous du seuil d’humidité recommandé. Pour infos, une hygrométrie trop élevée présente plusieurs inconvénients, plus particulièrement pour les individus respirant l’air sec (picotements dans la gorge, peau sèche, sécheresse des muqueuses, etc.).

Afin d’évaluer le niveau d’humidité de l’habitation ou du lieu de travail, investir dans un petit hygromètre s’avère intéressant. S’il indique une hygrométrie au-dessus de 60%, il est nécessaire d’utiliser un système de déshumidification chez soi. Pour que ce dernier fonctionne de manière optimale, il est préconisé d’aspirer la poussière régulièrement afin que le filtre du matériel demeure intact. Aussi, il est conseillé d’éloigner l’appareil des murs et de garder fermées les portes et les fenêtres donnant sur l’extérieur. Pour un système non raccordé à une évacuation extérieure par le biais d’un tuyau, il faut vidanger le réservoir le plus souvent possible pour éviter la prolifération de bactéries.

Donc, pour maintenir un bon niveau d’humidité, quels sont les meilleurs déshumidificateurs à choisir?

Les critères à prendre en compte pour bien choisir le dispositif

Spécialement élaboré pour éviter les mauvaises odeurs et éviter la prolifération des bactéries, le déshumidificateur doit être sélectionné avec soin. Il existe notamment des modèles à compression et dessiccatif sur le marché. Avant d’acheter le modèle de son choix, il est tout de même important de se poser les bonnes questions : la puissance d’absorption (des dizaines de litres, quelques millilitres par jour), l’intensité sonore du bruit émis par un déshumidificateur électrique, etc. Ce produit doit également être choisi en fonction des contraintes d’une pièce ou d’une situation particulière.

Par exemple, pour les petits espaces clos comme les placards de cuisine, les buanderies, les débarras, etc., un déshumidificateur d’air chimique est à privilégier. Ce modèle est aussi valable pour éliminer les phénomènes de condensation interne et l’odeur moisie, dès l’ouverture d’une portière de la voiture. Pour des endroits propices à la concentration comme les bureaux, les bibliothèques ou les chambres à coucher, il est préférable d’opter pour un matériel qui émet moins de 35 db. Pour un usage dans les installations industrielles, une solution de déshumidification d’air industrielle est la plus adaptée. Ces modèles favorisent un meilleur rendement énergétique et réduisent ainsi le coût de revient.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.