Comment installer un puits de lumière dans son habitation ?

Vous regrettez que certaines pièces de votre maison soient trop sombres mais il est difficile d’envisager d’ajouter une fenêtre ? La solution est alors de mettre en place un puits de lumière. Vous pouvez le faire vous-même en suivant rigoureusement toutes les étapes d’installation !

Le choix du puits de lumière

Un puits de lumière peut être installé au cours de la construction de votre habitation ou dans le cadre de travaux de rénovation pour apporter de la luminosité à des pièces sombres. Il peut prendre la forme d’une fenêtre de toit ou d’un dôme comme le propose Véranda en kit.

Celui-ci a l’avantage d’éclairer même les grandes pièces et d’être esthétique. Des prismes permettent de réorienter la lumière et de la concentrer pour que la pièce soit lumineuse même au lever et au coucher du soleil. De plus, il peut être installé sur un toit-terrasse ou un toit classique en pente. Ainsi il peut être posé sur toutes les habitations.

Les étapes d’installation de cette source de lumière

Vous aurez tout d’abord besoin d’un puits de lumière qui est vendu en kit pour vous faciliter son installation mais aussi d’une perceuse, d’une scie égoïne, d’une scie sauteuse et d’un tournevis. Cela fait partie des outils de base que possède chaque bricoleur. D’ailleurs pour être bien équipé, consultez la liste des outils indispensables sur le blog Nid douillet.

Il existe plusieurs dômes, le choix doit se faire en fonction de l’inclinaison de la pente de votre toiture et du matériau (tuiles ou ardoises notamment). Et, privilégiez un modèle avec un capteur acrylique plutôt qu’en polycarbonate car il est plus résistant et apporte plus de lumière.

Ensuite, tout le matériel réuni, il vous reste à installer votre nouvel équipement en respectant à la lettre les étapes suivantes :

  • Commencez par retirer les tuiles ou ardoises au niveau de l’emplacement du dôme.
  • Installez le châssis du capteur vitré. Pour cela, découpez les chevrons et les liteaux à l’aide de la scie égoïne. Il faut que le châssis puisse s’insérer à l’intérieur de la toiture. Cette étape de l’installation de puits de lumière exige quelques connaissances en couverture pour ne pas commettre d’erreur en coupant les planches ou poteaux porteurs ce qui aurait pour conséquence d’abîmer la charpente voire remettre en cause sa solidité.
  • Montez l’ouverture et le chevêtre qui va soutenir la base du châssis et les installer dans la charpente.
  • Fixez le châssis sur la toiture ne vissant le chevêtre puis vous pouvez repositionner les tuiles ou ardoises que vous avez retirées.

Vous pouvez maintenant passer à la pose du puits de lumière à proprement parler. Pour cela, dans la pièce où vous souhaitez l’installer, découpez le plafond. La grandeur du trou doit être adaptée à la grandeur de la collerette du dôme. Raccordez ensuite le diffuseur à cette dernière.

Il faut ensuite vous rendre dans les combles pour monter le conduit en emboîtant les différentes parties. Ensuite, faites les raccords et mettez du ruban adhésif, ce qui garantit une étanchéité de qualité. Il vous reste alors à clipser l’extrémité inférieure du conduit sur la collerette et son extrémité supérieure sur le châssis.

Il faut savoir que plus le conduit est droit et plus vous bénéficierez d’une lumière diffuse dans la pièce comme cela vous est expliqué sur ce site.

Si ces étapes d’installation du puits de lumière vous semblent difficiles, vous avez la possibilité de la confier à un professionnel comme un charpentier ou un couvreur. Ils ont toutes les connaissances requises pour que cet équipement soit posé dans les meilleures conditions.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.