Les EPI pour Travaux Forestiers : Ce qu’il faut savoir

Image principale - casque-de-securiteLes travaux d’exploitation forestière regroupent différentes activités professionnelles particulièrement risquées pour le personnel les réalisant. C’est pour cette raison que ces métiers sont spécifiquement encadrés par des lois et des obligations en termes de prévention, de port d’Équipement de Protection Individuelle et de signalisation.

Le code rural définit et regroupe les travaux forestiers en 3 grandes catégories :

  • Travaux de récolte du bois (comprenant les travaux d’élagage, ébranchage, abattage, éhoupage, débardage, débroussaillement, nettoyage des coupes, transport du bois etc.)
  • Travaux de reboisement et de sylviculture (dont les travaux d’élagage, de débroussaillement et de nettoyage des coupes)
  • Les travaux d’équipement forestier

(Source : legifrance.gouv.fr – Article L722-3 / Loi nº2104-1170 du 13 octobre 2014 – art. 67)

Les risques principaux relatifs aux travaux forestiers

Le rapport sur les accidents du travail en exploitation forestière (2000-1012), effectué par la CCMSA, met en avant les principaux risques encourus pour le personnel concerné, mais aussi les types et les causes des accidents relatifs à ce type d’activités.

Des données intéressantes pour comprendre l’importance du port d’EPI pour travaux forestiers. En effet, ce rapport démontre que le « secteur de l’exploitation forestière est encore un des plus accidentogènes ».

Quelques chiffres clés

  • 60% des accidents se sont produits lors de travaux de bûcheronnage (façonnage, ébranchage, abattage etc.)
  • 11% des accidents se sont produits lors de travaux d’élagage ou de éhoupage

 

EPI pour travaux forestiers : Pour une protection du corps adéquategant

Voici une liste non exhaustive des différents équipements de protection individuelle recommandés pour les travaux forestiers, les travaux d’élagage et les travaux en hauteur.

 

  • Le casque de sécurité

Il est l’un des principaux EPI pour travaux forestiers (et d’autant plus pour les travaux en hauteur). Plus que recommandé, le casque de protection est indispensable pour protéger de manière optimale les bûcherons, élagueurs et autres métiers d’exploitation forestière. Le casque de sécurité est votre unique bouclier de protection pour la tête et les risques de lésions sur cette partie du corps ne sont pas moindres.

L’étude de la CCMSA relative aux accidents lors de travaux forestiers (2000-2012),  démontre que 16% des lésions issues des accidents étudiés ont été localisées au niveau de la tête et/ou du cou. De plus, cette étude relève que dans 41% des cas d’accidents causés par un mouvement de l’accidenté, la cause principale identifiée était relative à un choc, une collision ou un contact autre. De même, dans 26% des cas l’accident a été provoqué par une chute. Voilà pourquoi il est essentiel de bien choisir son casque de sécurité. De nombreux modèles de casques sont spécialement conçus pour les travaux en hauteur, d’élagage ou de bûcheronnage. Il est recommandé de choisir un casque de sécurité possédant un atténuateur de bruit (par ex. : un protège-oreilles) et une visière de protection.

  • Pantalon de protection

Le pantalon de protection est votre seule protection contre les coupures et les diverses éventuelles blessures dus aux engins, chutes etc. Il est donc primordial de l’intégrer au sein de votre équipement de protection. Cela est d’autant plus vrai que dans 31% des cas d’accidents identifiés, dans le cadre de l’étude de la CCMSA, ont été touchés les membres de la partie inférieure du corps (de la taille aux pieds). Dans 25% ce sont les genoux qui sont touché et dans 24% les jambes.

Certaines activités relatives aux travaux forestiers nécessitent donc une protection spécifique et renforcée afin de limiter ces risques. Dans ce cas il est recommandé de privilégier une salopette ou un pantalon de protection renforcée hydrofuge et oléofuge. Le confort est également un facteur essentiel à prendre en compte afin de bénéficier de conditions de travail améliorées, permettant ainsi de réduire le risque de distraction et de diminution de la concentration.

  • Chaussures de sécuritéchaussures

Dans le cas de la partie inférieure de la jambe, l’étude démontre que 42% des lésions issues d’un accident sont identifiées sur les pieds chez l’accidenté (pieds+chevilles). Vous comprendrez donc aisément l’importance de cet EPI pour travaux forestiers. Pour éviter les risques de lésions il est donc recommandé de choisir des chaussures de sécurité montantes (ou des bottes, par ailleurs idéales pour les bûcherons) adaptées, c’est à dire : anti-coupures, hydrofuge, respirantes et coquées.

  • Gants de protection anti-coupures

Cet EPI pour travaux forestiers est incontournable, il est impensable d’effectuer des travaux de bûcheronnage ou d’élagage sans gants ! L’étude de la CCMSA, dans ce cas, démontre que 62% des lésions identifiées sur les membres supérieurs du corps sont localisées sur les mains (mains + doigts).

Il est donc primordial pour votre sécurité de porter des gants de protection adaptés à votre activité afin de réduire au maximum les risques de lésions encourus. Pour vous assurer d’une protection optimale pensez à choisir des gants anti-coupures (de préférence avec manchette) conforme aux normes en vigueur et possédant un niveau de protection anti-coupures et une résistance à la déchirure et à la perforation élevés.

  • Veste de protection
  • Lunettes de protection
  • Autre équipement de protection individuelle (genouillères, ceinture de maintien lombaire, bandeau multifonction etc.)

Les données relatives à cette étude soulignent particulièrement bien l’importance du port des EPI pour les travaux forestiers. Par exemple, grâce à l’étude de la répartition de la localisation des lésions issues d’accidents entre 2000 et 2010 nous pouvons constaté que 64% de ces lésions se sont produites sur des parties du corps qui peuvent être efficacement protégées par un équipement de protection individuelle approprié et adapté aux travaux effectués par l’utilisateur.

Cette étude a donc essentiellement été effectuée pour démontrer de manière concrète et illustrée la corrélation entre le port des EPI pour travaux forestiers et la diminution ou l’élimination du risque d’accidents et de lésions. Prenez donc ces informations en compte pour choisir un équipement adéquat !

 

 

 

 

 

Stéphane

Blogueur du bricolage. J'ai travaillé dans plusieurs enseignes de bricolage comme Castorama , Bricorama et Bricoman dans le secteur du gros oeuvre depuis 20 ans

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.