Terrasse : pourquoi ne faut-il pas acheter n’importe quel parasol ?

Farniente, agréable déjeuner à l’extérieur ? On n’est pas toujours obligé de se rendre à la plage. Notre petite terrasse peut bien faire office de tribune de plaisir. Seulement, pour éviter qu’on se fasse griller au soleil, le parasol s’annonce indispensable. Son choix mérite quand même une réflexion.

Parasol : créateur d’ombrage

Afin de profiter des beaux jours, cela ne coûte rien de se prélasser sur la terrasse, verre de jus de fruit à la main, sous l’ombrage d’un parasol. Cependant, une question se pose. Pourquoi ne faut-il pas acheter n’importe quel parasol ? Déjà, on peut répondre que si son ombrage n’arrive même pas à couvrir la moitié de notre corps ou l’ensemble de la table du jardin, l’accessoire ne sert à rien. Par ailleurs, s’il se troue facilement, si son socle est trop fragile, au moindre courant d’air, il risque de s’envoler. Et franchement, aller récupérer le parasol pour le remettre à sa place est assez frustrant.

Choisir le modèle qui convient

Plusieurs éléments entrent en jeu lors de l’achat du parasol. Il y a avant tout les différents modèles, dont le plus classique est le parasol droit. Il est maintenu par un pied droit. On a ensuite le modèle déporté, très en vogue. Il se pose sur le côté afin que les convives puissent profiter davantage de la surface sous le parasol. Enfin, il y a le modèle mural dédié aux petits espaces, puisque son bras télescopique se fixe au mur. Pour bien choisir, n’hésitez pas à consulter un fabricant de parasol!

Se pencher sur le type de toile

Le second critère repose sur la matière de conception de la toile. La plus résistante est l’acrylique. Elle défie le temps comme les aléas climatiques. La moins coûteuse est la toile polyester, seulement pour qu’elle assume bien son rôle de protecteur, il faut qu’elle soit traitée anti-UV. Enfin, la plus chère est la toile en coton enduit qui est aussi résistante.

Le parasol : quel degré de protection ?

Outre la matière, il faut se soucier de l’épaisseur de la toile ainsi que de son degré de protection. Si le parasol propose un indice de protection, celui-ci est compris entre 30 UPF et 80 UPF. L’épaisseur idéale pour une bonne protection UV est comprise entre 200 g/m² et 300 g/m².

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.