Acheter un hangar, une usine ou un bâtiment désaffecté

Vous aimez le bricolage ? Vous aimez et avez un don pour la décoration intérieure ? Vous appréciez le jardinage ? Et, par-dessus tout, vous avez une préférence pour le style « industriel » et « urbain » lorsqu’il s’agit de design ? Pensez à investir dans l’achat d’une usine, d’un atelier ou d’un hangar désaffecté afin de l’aménager et d’en faire votre logement de rêve.

graffiti-1513008_960_720

Où les trouver ?

Commencez par éplucher les journaux gratuits d’annonces (spécialisés dans l’immobilier ou non), qui s’investissent de plus en plus dans la création de sites internet pour mieux diffuser leurs annonces. Bien évidemment, vous pouvez vous adresser aux agences immobilières.

Quels types de bien ?

Dans les grandes villes, vous tomberez surtout sur d’anciennes manufactures, d’anciennes imprimeries, mais également d’anciennes ferronneries. Un bâtiment qui a abrité une manufacture textile donnera lieu à un loft de surface raisonnable. Pour avoir des édifices vierges de tout aménagement, donc totalement bruts, car ils sont dans l’état où les entreprises les ont laissés, il est mieux de se diriger vers des villes de taille moyenne ou des petites villes ainsi qu’en périphérie des grandes villes. En campagne, vous trouverez des églises et des chapelles. Sachez toutefois que dans le cadre d’un édifice catholique, l’évêché doit donner son consentement sur la transaction. Par ailleurs, si le tribunal de votre ville déménage, demandez à votre municipalité si l’ancien bâtiment serait à vendre. Enfin, voyez du côté des bâtiments agricoles tels une ancienne grange ou une étable.

Quels travaux ?

Sachez que vous devez vous adresser à la mairie pour avoir l’assurance qu’un bâtiment que vous comptez acheter peut être affecté en habitation. Certains édifices nécessitent une autorisation administrative de changement d’affectation. Et c’est sans compter le respect du plan local d’urbanisme. L’idéal, pour la rénovation, mais également l’agencement intérieur, c’est de se tourner vers un architecte. Il ne faut pas penser que vous allez pouvoir tout faire, même si vous êtes un bricoleur hors pair, car gardez à l’esprit que vous réhabilitez un édifice. Étudiez toutes les possibilités avant d’acheter ou de signer le compromis de vente. D’ailleurs, notez qu’il est probable que vous ayez besoin d’un permis de construire. Cela signifie que vous devez prévoir une clause dans le contrat de vente qui prévoit l’annulation de la vente si le permis est refusé. Enfin, estimez bien le coût de l’achat ainsi que celui des travaux.

Stéphane

Blogueur du bricolage. J'ai travaillé dans plusieurs enseignes de bricolage comme Castorama , Bricorama et Bricoman dans le secteur du gros oeuvre depuis 20 ans

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.