Comment aménager ses combles?

Il n’y a plus assez d’espace chez vous et vous souhaitez monter d’un cran ? Aménager ses combles pour y vivre se présente comme une idée astucieuse devant vous permettre d’agrandir votre maison. Ce projet, cependant, nécessite une grande préparation. Découvrez dans les lignes qui suivent nos précieux conseils pour bien aménager vos combles.

Prendre en compte la loi et prioriser l’isolation

Comme c’est le cas pour l’installation de véranda, de garde-corps ou de piscines à débordement, l’aménagement de combles est soumis à des normes très strictes. Tout d’abord, une surface minimale est à respecter. Pour que vos combles soient aménagés en pièce à vivre, ils doivent remplir certains critères géométriques de base rappelés par l’Agence National de l’Habitat (ANAH). L’agence se base sur le code de construction et de l’habitation qui dispose que « la surface et le volume d’un logement doivent être de 14 m et de 33 mau minimum par habitant. Pour respecter à la lettre ces prescriptions légales, il vaudrait mieux faire appel à un expert des travaux de combles. Sur www.combles.com, vous pourrez trouver un installateur pro.

Par ailleurs, une autre norme assez sensible s’applique à l’aménagement de combles : si ce dernier implique la création d’un plancher supérieur à 20 m2, l’obtention d’un permis de construire sera obligatoire.

Une fois les exigences légales satisfaites, l’isolation doit être la priorité absolue. Des combles bien isolés assurent un confort thermique sans précédent en hiver et participent à l’économie d’énergie et du coût du chauffage. Pour isoler des combles, vous avez le choix entre l’isolation intérieure et l’isolation extérieure. L’isolation intérieure consiste à recouvrir la surface interne des combles en y rivant un isolant recouvert de panneaux de plâtre par exemple. L’isolation extérieure quant à elle s’opère en recouvrant la charpente de plaques isolantes. Préférez l’isolation intérieure, car l’isolation extérieure oblige le démontage de la toiture.

Faire attention à l’éclairage et à l’entrée

Deux contraintes majeures caractérisent les combles : la faible luminosité qui y règne et l’accès nécessitant très souvent un peu d’efforts. Dès les premières inspections, pensez très tôt à créer assez de persiennes de toits afin d’avoir un local bien éclairé. Se peut-il, éventuellement, que ces ouvertures soient soumises à des normes telles que le respect de distanciation avec les autres bâtiments, le permis de construire… Ce sont des détails auxquels il vous faut penser dès le début.

En outre, l’entrée dans la pièce doit être la plus facile possible. Deux types d’entrées se remarquent généralement dans la plupart des habitats : l’échelle ou les escaliers. Si l’échelle joue un peu sur la nostalgie de la cabane d’enfance, elle a fini par laisser place à l’escalier, plus moderne et plus pratique. Si vos combles servent juste quelquefois, optez alors pour un escalier étroit. S’ils sont destinés à une fréquentation régulière, un escalier assez large serait idéal.

Meublez également comme il se doit la pièce. Pour un usage occasionnel, un meuble (canapé de préférence) et des équipements de jeux ou une petite bibliothèque suffiront. Pour un usage fréquent, une scission en chambre-salon, une salle de bain, un canapé et un lit seraient nécessaires. Un petit bureau (s’il reste assez de place) vous sera aussi utile.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.