Comment construire une maison à ossature en bois ?

Une maison à ossature en bois présente plusieurs avantages. Outre, la rapidité de mise en œuvre, on distingue également un résultat de qualité ainsi que des performances énergétiques imbattables. Les travaux pour ce type de construction se divisent en deux étapes bien distinctes, les gros œuvres et les seconds œuvres.

Quels sont les points forts d’une maison en ossature bois ?

Trois avantages principaux découlent de la construction d’une maison en ossature en bois, que sont la rapidité d’exécution, la qualité et les performances du résultat final.

L’ossature en bois est un mode constructif, qui consiste en une structure porteuse exclusivement réalisée à base de bois. La structure du mur est constituée par différents éléments en bois, à l’intérieur desquels sont posés des isolants. Ces derniers visent à supprimer les ponts thermiques et à optimiser les performances de la maison.

Le montage de la maison se réalise en un temps record. En effet, les différents murs de la maison sont réalisés en usine, notamment les menuiseries extérieures (volets roulants, portes, fenêtres). Ils sont ensuite acheminés par camion vers le chantier, où ils sont prêts à être installer.

A noter que cette étape permet de gagner 3 mois sur la livraison de la maison. En effet, la pose de l’ossature en bois se fait en 1 ou 2 jours.

Les étapes des travaux de construction

  • Le début du projet

A partir d’un simple croquis, une entreprise de construction peut vous fournir le choix des matériaux et la forme architecturale la plus adaptée à vos besoins ainsi qu’à votre budget. Le prestataire peut également s’occuper du permis de construire ainsi que l’étude thermique du futur logement. Une fois cette étape validée, il commence par les travaux de réalisation du vide sanitaire ou du sous-sol qui fait suite à la réalisation d’un chemin d’accès.

L’idéal est de confier les travaux de construction en ossature bois que artisans locaux qualifiés, afin de pouvoir adapter le résultat à vos besoins.

  • La fabrication de l’ossature

L’ossature en bois est réalisée en atelier, par un charpentier, à l’aide de bois certifié, correspondant au plan définitif et au choix de l’isolation. Ainsi, l’ossature sera fabriquée différemment si une isolation par l’extérieur est prévue.

  • Le gros œuvre

Il s’agit de la partie la plus importante de votre projet. Cette étape regroupe le terrassement, le montage des murs, la charpente et la couverture.

  • Les travaux de fondation

Le maçon réalise d’abord le vide-sanitaire ou le sous-sol. Il coule ainsi les fondations, monte les murs de 60 cm de hauteur minimum, puis réalise la dalle pleine et isolé. Une dalle est considérée pleine lorsqu’elle est dépourvue de planelles. Comme elle va recevoir l’ossature, il est impératif qu’elle présente une bonne fixation sur les lisses basses.

  • Les murs

Toujours fabriqués en atelier, les éléments en ossature bois sont construits en panneaux manu-transportables. Ils sont ensuite assemblés sur la dalle béton. La prochaine étape est la pose de l’isolation ainsi que de la membrane étanche type frein-vapeur à l’intérieur.

Enfin, on termine par la mise en place d’une isolation extérieure ou du pare-pluie, du bardage et des tasseaux. Pour cette étape, il est indispensable de s’équiper des bons matériels comme un cloueur pneumatique.

  • La charpente

Que ce soit une charpente industrielle ou traditionnelle, la forme dépend des besoins indiqués dans le plan. Également, le côté aménageables des combles.

  • Le bardage extérieur et l’habillage des façades

Le bardage des couleurs dépend du bois choisi. En bois naturel ou mélèzes, tous les gouts peuvent être satisfaits. En outre, pour l’esthétique, les tasseaux peuvent être posés avec une ventilation haute et basse, ou encore en grille anti-rongeurs. Il est également possible de réaliser un enduit extérieur avec crépis.

  • L’isolation

Il existe plusieurs solutions afin de bien isoler une maison en ossature bois, dont une isolation de 14 cm de laine de bois dans l’ossature en bois, rajoutée à un double mur isolé à l’intérieur de la maison. Il est également possible d’ajouter une isolation extérieure en fibre de bois, pour que la construction soit étanche à l’air selon la RT 2012.

  • La couverture

La couverture est également adaptable sur les besoins de chaque famille. Qu’il s’agisse d’un toit plat ou traditionnel, en zinc, en ardoise, en tuiles ou en bas acier, tout est réalisable.

  • Le second œuvre

Un artisan réalise l’ensemble des travaux intérieur, incluant la pose des menuiseries du placo ainsi que de l’isolation, le chauffage, l’électricité, le carrelage ou encore la plomberie.

  • Les fermetures

Pour une maison en ossature en bois, vous avez le choix entre plusieurs matériaux pour vos fenêtres, vos portes ou vos baies coulissantes. Ils peuvent être en bois, pvc ou en alu blanc. Vous avez également le choix des couleurs, avec ou sans volets roulants, électrique ou non.

  • Les travaux en intérieur

Ces travaux consistent à la pose de l’isolation dans les murs et dans les combles, à la réalisation des cloisons et dans l’habillage des murs extérieurs. L’artisan s’occupe également de l’installation électrique et du réseau de plomberie, jusqu’à la décoration (pose de revêtement de sol, carrelage ou parquet, ainsi que la mise en place de la faïence dans les salles d’eau).

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.