Comprendre le Diagnostic de Performance Energétique (DPE)

Que vous soyez propriétaire ou locataire, vendeur ou acquéreur, vous avez probablement été confronté dans vos recherches et vos démarches aux multiples diagnostics obligatoires ou facultatifs qui accompagnent les différentes transactions immobilières et composent le Dossier de Diagnostic Technique (DDT) notamment le DPE ou Diagnostic de Performance Energétique qui doit être réalisé par un diagnostiqueur certifié à l’initiative du vendeur ou du bailleur. Mais savez-vous de quoi il retourne et quelle est son utilité ? On vous en dit plus sur ce sujet incontournable de la sphère immobilière.

Les mentions obligatoiress du DPE

Jauges colorées, notation lettrée. Vous avez très certainement déjà pu observer la présentation résumée sur des annonces immobilières. Pourtant, le Diagnostic de Performance Energétique comprend bien plus d’éléments :

Le descriptif du logement et de ses équipements

Le DPE présente en premier lieu un descriptif général du logement audité. Ce descriptif présentera notamment des informations relatives aux matériaux d’isolation de la maison, à la nature et la performance des menuiseries, aux équipements de chauffage, de production d’eau chaude sanitaire et de ventilation, et enfin un rapport général sur d’éventuels équipements permettant la production d’énergies renouvelables.

L’étiquette énergie

Elément central du DPE, l’étiquette énergie se base sur la consommation énergétique annuel du logement avec une notation allant de A pour une consommation faible (moins de 50kWh/m²/an) à G (plus de 450 kWh/m²/an). Cet élément permet au futur locataire ou futur acquéreur d’évaluer ses futurs dépenses énergétiques.

L’étiquette climat

Deuxième jauge présente sur le DPE, l’étiquette climat indique quant à elle le niveau d’émissions annuelles de gaz à effet de serre. On retrouve à nouveau une notation allant de A pour des émissions faibles (moins de 5Kg de CO2/m²/an) à G pour des émissions élevées (plus de 80 de CO2/M²/an). Cet élément permet donc d’évaluer l’impact environnemental du futur logement.

Conseils et recommandations du diagnostiqueur

Le Diagnostic de Performance Energétique ne se limite pas à un simple état des lieux, à une simple information. En effet, le diagnostiqueur immobilier certifié doit intégrer à son étude des conseils et recommandations visant à permettre réduire la consommation énergétique et à réduire les émissions de gaz à effet de serre du logement concerné.

Cela pourra donc concerner le remplacement des équipements de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire par des équipements plus performants et économiques ou encore la réalisation de travaux d’isolation ou le remplacement des huisseries, toujours dans le but de réduire la consommation d’énergie.

Réalisation et validité du DPE

Comme évoqué en introduction, le Diagnostic de Performance Energétique est réalisé par le vendeur avant une transaction ou par le bailleur avant mise en location. Ceux-ci doivent absolument faire appel à un diagnostiqueur certifié sans quoi la valeur du DPE serait nulle.

Enfin, la durée de validité du DPE est de 10 ans. Vous avez un doute sur la validité de votre diagnostic énergétique ? Sachez qu’il est possible de valider la validité sur le site de l’ADEME. L’organisme vous propose également une liste de diagnostiqueur certifiés proches de chez vous.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.