Construction de maison : les éléments clés pour gérer le budget de votre projet

Avec les nombreuses magasines et émissions télévisées dédiées à la recherche ou la vente d’appartements ou de maisons, l’immobilier est presque devenu une passion pour de nombreux Français. Ainsi, pour 90% d’entre nous, accéder à la propriété est un objectif de vie majeur. Ainsi, près de 6 Français sur 10 vivent dans un logement dont ils sont propriétaires. Mieux encore, la maison individuelle s’affirme comme le type d’acquisition préférée des Français. Mais il peut être difficile d’envisager un tel projet, et notamment sa dimension financière. En effet, de nombreux éléments peuvent entrer en compte lorsqu’il s’agit de définir précisément le coût de construction d’une maison.

1 – Le coût du terrain

Qui dit construction de maison dit évidemment acquisition d’un terrain, et sur ce point encore, différents éléments sont à prendre en compte. La localisation du terrain est le premier point à intégrer dans un projet. En effet, d’une commune à l’autre, les tarifs au m² peuvent être bien différents. À l’échelle de la France, certaines régions sont plus chères que d’autres. Ainsi en 2017, le prix au m² en Provence-Alpes-Côte d’Azur était en moyenne de 149€ alors qu’il n’était que de 21€en Limousin. Et bien entendu, au sein même de ces régions, il existe une grande disparité selon les communes. L’attractivité et la pression immobilière d’une zone donnée seront donc essentielles pour le budget de votre projet de construction de maison.

Autre élément à prendre en compte pour l’acquisition d’un terrain constructible et donc votre budget de construction : la surface souhaitée du terrain en question. Plus vous souhaitez un terrain vaste, plus le budget qui y sera alloué devra être élevé. À noter toutefois que le prix au m² est souvent plus élevé pour l’acquisition d’un petit terrain que pour un grand terrain.

2 – La construction de la maison

La nature et la construction de la maison sont les deuxièmes points centraux dans un projet d’acquisition de maison neuve. Ainsi, que l’on opte pour une maison d’architecte ou que l’on passe par un promoteur jouera sur le niveau de personnalisation de la construction et donc sur le prix. À surface identique, une maison standardisée sera évidemment moins chère qu’une maison sur mesure.

À l’instar du terrain, la surface habitable ainsi que la surface du garage de votre future maison seront des critères centraux dans la définition de votre budget. Une maison de 100m² avec un garage coûtera bien entendu plus cher qu’une maison de 75m² sans garage.

La nature de la maison et notamment le choix des matériaux de construction impacteront également le prix du projet. À surface identique, une maison en bois ou une maison traditionnelle maçonnée n’auront pas le même coût.

3 – Les finitions de la maison

Les finitions de votre maison seront également un critère majeur dans le coût global de votre projet de construction. Il faut en effet prendre en compte leur réalisation d’une part. Que vous souhaitiez une maison clé en main ou que vous décidiez de réaliser vous-même ces finitions aura évidemment un impact sur votre budget.

Le niveau qualité des matériaux de finition des équipements et accessoires sera également. Le choix de vos ouvertures, le choix des revêtements de sol et revêtements muraux, les matériaux de votre terrasse, la nature de votre couverture de toit, le choix de volets électriques ou manuels… seront de points qui pourront faire baisser ou montrer la facture globale pour la construction de votre maison individuelle.

C’est décidé, vous souhaitez vous lancer dans la construction de votre maison ? N’hésitez pas à anticiper chacun de ces points essentiels et à vous rapprocher d’un architecte ou d’un constructeur de maison afin de définir de façon précise votre budget.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.