Gestion locative : déléguée ou pas ?

Le propriétaire d’un bien immobilier qui souhaite mettre en location son bien, a plusieurs options qui s’offrent à lui : assurer lui-même la gestion concernant le locataire du logement et la confier à un administrateur de bien (une agence immobilière). Nous allons voir ces possibilités qui peuvent vous aider à choisir l’option qui est adaptée à vos attentes.

La gestion locative faite soi-même

Pour le propriétaire d’un logement qui a décidé de mettre son bien en location, il lui est possible d’effectuer toutes les démarches lui-même : les états des lieux, le choix du locataire ainsi que la rédaction du bail, la perception du loyer, la remise des quittances, les dégradations, les constats des sous-locations abusives… Autant de difficultés qui peuvent survenir au cours de la location du bien immobilier par un bailleur.

L’énorme avantage de cette gestion qui est assurée par le bailleur demeure d’abord d’ordre financier : il n’y a pas d’honoraire à régler. Toutefois, c’est un choix qui se révèle chronophage. Lorsqu’il arrive qu’un problème survienne et que le propriétaire du logement ne vit pas sur place, il lui faudra du temps pour s’y rendre et régler la difficulté. En outre, des connaissances fiscales et juridiques peuvent s’avérer nécessaires.

Déléguer la gestion locative à une agence immobilière

Confier la gestion d’un logement à une société spécialisée, c’est opter pour le confort. L’agence immobilière peut rechercher le locataire à la place de la personne à qui le bien immobilier appartient en publiant une annonce dans des journaux, sur le net et en l’affichant dans leur vitrine. Faire le choix d’une agence de gestion locative, c’est aussi être libéré de la contrainte de gérer le locataire et de se remettre à la société spécialisée pour les démarches administratives : la rédaction du contrat de bail, les actions en justice en cas d’incident locatif, le suivi des travaux, les états des lieux d’entrée et de sortie, l’envoi des quittances, la préparation des éléments nécessaires aux déclarations fiscales, la représentation au cours des assemblées générales concernant la copropriété, etc.

Mais ces facilités ont un coût, des honoraires de l’agence immobilière qui sont calculés sur la base du loyer TTC. Ces honoraires représentent en général 5% à 9% TTC de l’ensemble des loyers encaissés sur une année. C’est une somme à ne pas négliger et à laquelle s’additionne une rémunération en cas de recherche d’un nouveau locataire.

Stéphane

Blogueur du bricolage. J'ai travaillé dans plusieurs enseignes de bricolage comme Castorama , Bricorama et Bricoman dans le secteur du gros oeuvre depuis 20 ans

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.