Les aides et financements pour la pose ainsi que l’installation des fenêtres vitrées

Il est possible de faire appel  à plusieurs aides financières pour installer les nouvelles fenêtres vitrées. Ces moyens de financement permettent de réduire le budget total pour les travaux d’installation.

Les financements de l’ANAH

fenetreLe programme de l’ANAH ou Agence Nationale de l’Habitation permet d’avoir recours à des financements qui touchent les rénovations énergétique des habitations. Ces aides affectent la salubrité et les sécurisations du bâtiment ainsi que les moyens pour prévenir la précarité énergétique d’une habitation. L’ANAH encourage les ménages qui ont des revenus  jugés modestes d’améliorer la performance énergétique de leur maison afin de consommer moins d’énergie et de protéger l’environnement en limitant l’émission de CO2 dans la nature. Le montant de ce financement varie en fonction  de la valeur des revenus pour chaque foyer. Cependant le coût des travaux financés ne doit pas dépasser les 20 000 euros. Même si le logement ne se situe pas dans le secteur où intervient l’ANAH, il est encore possible d’avoir recours à des aides supplémentaires afin de couvrir une partie des coûts des travaux. Le montant total de cette aide s’il s’agit des travaux de rénovation est de 557 euros. Le changement des fenêtres vitrées ne suffit pas pour améliorer entièrement la performance énergétique d’une habitation, en effet il y  a d’autres travaux qui doivent être réalisés par un artisan vitrier pour des rénovations supplémentaires et le  crédit impôt permet dans ce cas-là d’avoir des aides supplémentaires.

La prime énergie pour les nouvelles fenêtres

Il est aussi possible d’avoir recours à une prime énergie pour l’installation de nouvelles fenêtres qui ont une bonne performance énergétique. Pour avoir cette prime, le propriétaire de la maison doit faire une demande avant le début des travaux. Le montant total de la prime se calcule en fonction de la quantité de l’énergie que l’habitation consommera dans le futur et peut aller à quelques centaines d’euros. Il y a plusieurs critères qui déterminent le montant final comme le mode d’énergie utilisé pour le chauffage de l’habitation, le nombre de fenêtre dans la maison ou encore le type de climat du lieu où se situe la maison.

Quelles sont les autres aides ?

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique permet d’avoir une marge allant jusqu’à 30% du coût des nouvelles fenêtres. Le prime carbone du compte CO2 se base sur les factures d’énergie consommée tous les ans, cette prime dépend des économies en CO2  qu’une habitation a réalisée.

Stéphane

Blogueur du bricolage. J'ai travaillé dans plusieurs enseignes de bricolage comme Castorama , Bricorama et Bricoman dans le secteur du gros oeuvre depuis 20 ans

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.