Les précautions à prendre lorsqu’on fait des travaux soi même

De nombreux motifs poussent les gens à réaliser eux-mêmes les travaux de rénovation. Il faut néanmoins prendre conscience que certaines directives doivent être prises en compte pour éviter le plus possible de faire des erreurs. Avant tout, il faut établir la communication avec un maître d’œuvre ou un architecte.

Notons que ces derniers vous apporteront leur aide jusqu’à l’achèvement de tous les travaux. Afin d’éviter les gâchis, il est préférable de faire appel aux services d’artisans ayant en leur possession une certification correspondant à leur spécialité. Par exemple le modèle Qualibat (www.qualibat.com) pour la totalité des corps de métiers et spécifiquement pour l’électricité Qualifelec (www.qualifelec.fr).

Contacter un architecte ou un maître d’œuvre

La chose qu’il ne faut surtout pas oublier lors de la réalisation de grands travaux reste le contact d’un maître d’œuvre. Qu’il s’agisse d’un agrandissement d’une demeure, d’une rénovation partielle, etc. Sa mission consiste à faire faire l’ouvrage dans les exigences de qualité, de délais et de tarif déterminées suivant les devis. En d’autres termes, il commande et organise les divers corps de métiers afin que les travaux puissent bien se passer. Les corps en question sont composés des plâtriers, des charpentiers, des maçons, des peintres, etc.

À titre d’exemple, pour une rénovation de salle de bains, il fera appel aux électriciens et plombiers avant le carreleur en arrangeant le planning. Le contact d’un architecte représente une autre alternative. Le rôle de celui-ci ne se limite pas uniquement à la conception, il peut également pratiquer la maîtrise d’œuvre. Le maître d’œuvre ou l’architecture fait donc honneur de sa présence afin de soutenir son client dans les tâches. Et concernant les missions relatives à la production de clés, il suffit de prendre contact avec un professionnel comme le serrurier André Assistance par exemple.

Demander un devis bien explicite avec un planning des tâches

Le devis constitue un document qu’il ne faut pas négliger dans vos travaux. Il est effectivement considéré comme un contrat, car il est doté de deux signatures (la vôtre et celle de votre artisan). Il faut particulièrement que l’entrepreneur se conforme à tout ce qui est écrit dessus. Sans oublier les délais et les coûts. C’est pour cette raison que les informations doivent être les plus explicites possibles pour éviter tout mécontentement.

Le choix adéquat semble l’ajout d’un planning de chantier composé d’un échéancier bien distinct. Y compris la mention des dates d’intervention et de fin des tâches pour chaque artisan. Il faut par conséquent que le devis comprenne au moins plusieurs éléments comme la qualité et la quantité des matériaux employés… La possibilité de refus de sorties de devis dépend en majeure partie de la clarté des données sur le devis. N’hésitez pas à faire appel à un serrurier professionnel qualifié pour vos travaux de serrurerie.

Prendre un artisan réputé

Que ce soit un peintre, un menuisier, un plombier, un électricien, etc. Il faut trouver l’ouvrier idéal afin d’échapper à n’importe quel type de problèmes. La première technique se traduit par le bouche-à-oreille. Il se peut que des proches ou camarades aient réalisé le genre de missions similaires et soient aptes à vous montrer la perle rare. L’autre option reste le choix de certains qui profitent de certification.

Le modèle Qualibat (www.qualibat.com) est dédié à tous les corps de métiers et plus particulièrement pour l’électricité Qualifelec (www.qualifelec.fr). Ces « labels » contribuent à l’appréciation des savoir-faire techniques et l’honnêteté des entreprises de bâtiment. Il faut noter que la chance pour une entreprise de remporter un marché paraît de 50%.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.