L’essentiel sur l’éco-rénovation

Il n’y a rien de plus responsable que de réhabiliter sa maison dans le but de la rendre plus écologique. On parle alors d’éco-rénovation, une excellente initiative pour contribuer à la protection de l’environnement tout en gagnant en énergie et en chaleur. Plusieurs facteurs sont à revoir pour que votre logement devienne plus vert. La meilleure solution est de faire appel à un professionnel dans le domaine pour définir les travaux à effectuer pour atteindre votre objectif mais avant, vous devez connaître les points suivants.

La vérification des installations fondamentales

Dans le cadre d’une réhabilitation écologique pour votre maison, vous devez avant tout vérifier l’état de votre isolation thermique. Il faut qu’elle soit impeccable pour éviter les perditions de chaleur qui feront diminuer le rendement de combustion. Ceci ne veut surtout pas dire qu’il faut obstruer les arrivées d’air. Bien au contraire, il faut trouver un moyen de combiner les deux pour profiter d’un environnement sain et bien isolé tout au long de l’année.

Par ailleurs, il est recommandé de choisir des matériaux pouvant transmettre l’air de l’intérieur vers l’extérieur et vice versa. Il se peut alors que l’installation de nouvelles fenêtres double vitrage thermique soit indispensable. Pour que le renouvellement constant de l’air soit assuré, la mise en place d’un système de ventilation mécanique peut être utile.

Et surtout, prenez le temps de vérifier la toiture pour voir si elle cause une perte d’énergie ou pas. Si c’est trop technique pour vous, faites appel à une entreprise de plombiers chauffagistes près de chez vous qui vous dira s’il vous faut ou pas un nouveau système de chauffage plus économique et plus écologique.

Le choix des matériaux pour une éco-rénovation

Si de nombreux foyers n’ont pas encore sauté le pas malgré que ce genre d’initiative soit plus économique sur le long terme, c’est parce que les premières dépenses sont très importantes. Les équipements et les matériaux écologiques sont chers bien qu’ils soient nettement plus performants. Ils permettent notamment de limiter la consommation de chauffage durant l’hiver et de climatisation durant l’été. Les matériaux propres à privilégier pour une isolation écologique sont :

  • la laine de bois ;

  • la laine de roche ;

  • la laine de verre ;

  • l’ouate de cellulose ;

  • le chanvre ;

  • le lin.

Le polystyrène expansé extrudé et le polyuréthane sont également des isolants avec une excellente thermicité mais ils sont synthétiques et peuvent être toxiques donc, à bannir !

Les avantages de l’éco-rénovation

Choisir d’orienter les travaux de rénovation de votre habitation vers une optique écologique est avant tout un acte responsable qui montre votre volonté de protéger notre planète et d’apporter votre contribution au développement durable. Pour cela, il faut miser sur les isolants et équipements entièrement propres qui coûtent certes plus chers mais sont plus efficaces. N’oubliez pas que les matériaux biologiques ne sont pas seulement sains pour la maison et l’environnement mais aussi pour la santé des occupants.

Même si l’éco-rénovation est coûteuse au départ, elle permet de faire d’importantes économies sur la durée. De plus, l’État offre différentes subventions aux foyers ayant ce genre de projet. Il existe aussi des crédits d’impôts verts pour alléger les charges financières. Les aides de l’agence nationale de l’habitat ou ANAH ainsi que l’éco-prêt à taux zéro font partie des meilleures options.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.