L’installation d’un disjoncteur dans le respect de la norme NF C 15-100

Toutes constructions neuves et rénovations totales de logement doivent avoir une installation électrique conforme à la norme NF C 15-100. L’intensité d’un disjoncteur est à choisir en fonction de la section du conducteur et de la nature du circuit à protéger.

Quel est le rôle du disjoncteur ?

Un disjoncteur est un appareillage modulaire qui assure la protection d’un circuit électrique en cas de surcharge et de court-circuit. Pour cela, il interrompt le courant afin d’isoler la ligne électrique sur laquelle s’est produit un incident. Chaque disjoncteur se situe dans le tableau électrique et est relié directement au circuit qu’il doit protéger pour préserver les biens et équipements électriques des risques d’incendie.
Pour assurer également la protection des personnes contre les risques d’électrocution, un disjoncteur doit être associé à un dispositif différentiel. Ainsi, il se situe en aval de l’interrupteur différentiel sur le rail DIN du tableau électrique.
Un disjoncteur se caractérise par son intensité, son pouvoir de coupure, sa tension assignée et sa courbe de déclenchement. La connexion de ses bornes est également un élément de distinction.

Bien choisir les disjoncteurs de son installation électrique

Pour être sûr d’avoir une installation électrique conforme à la norme NF C 15-100, l’intensité des disjoncteurs doit être choisi en fonction de la section des conducteurs utilisés et la nature du circuit électrique à protéger.
Ainsi, un circuit réalisé avec des fils électriques d’1,5 mm² de section doit être protégé par un disjoncteur de 10A ou 16A. Les dispositifs de protection de 20A sont installés pour des circuits composés de conducteurs de 2,5 mm² de section. Les plus grosses sections de fils électriques, telles que 4 et 6 mm², nécessitent que les circuits électriques soient respectivement protégés par un disjoncteur 25A et 32A. Il est nécessaire de veiller à ce que chaque dispositif de protection ne soit relié qu’à un seul appareil. À savoir que toutes installations électriques domestiques doivent avoir un disjoncteur 32A pour assurer la protection des plaques de cuisson ou de la gazinière.
L’utilisation d’un disjoncteur 2A est utilisé pour tous les petits circuits raccordés en 1,5 mm² de section, comme celui de la VMC ou de la sonnette. Cependant, il est obligatoire dans tous logements disposant d’un cumulus relié à un réseau EDF.
Les dispositifs de protection de grande intensité (40A et 50A) sont plus rares dans les installations électriques domestiques. Ils sont tous de même utilisés pour assurer la protection des planchers chauffants supérieurs à 5 400W et des bornes 32A des infrastructures de recharge de véhicules électriques.
Pour les circuits de prises de courant, huit socles maximum peuvent être protégés par un disjoncteur de 10A ou 16A. Si le dispositif de protection dispose d’une intensité de 20A, il peut être relié à un circuit électrique de douze socles de prises de courant en 2,5 mm². La cuisine possède une règle particulière. En effet, seulement six socles de prises sont acceptés sur un même circuit électrique pour une cuisine supérieure à 4 m². En dessous de cette surface, un maximum de trois socles est imposé.

Les particularités d’un disjoncteur de marque

Chaque marque de renom du domaine de l’électricité a développé des innovations particulières pour ses dispositifs de protection. Elles ont toutes le même objectif : simplifier l’installation électrique de votre logement.
Parmi la diversité des produits sur le marché, vous pouvez trouver un disjoncteur à bornes auto dissimulant des bornes à vis par de petits obturateurs. Certains dispositifs de protection sont équipés d’un système d’installation permettant une pose en un seul geste et sans serrage de vis. Un disjoncteur peut également être équipé d’un porte-étiquette afin de vous faciliter le repérage des différents circuits électriques.
Les grandes marques de matériel électrique, telles que Legrand, Schneider, Hager et Siemens, vous propose de larges gammes de disjoncteurs. Chacune d’entre elles est composée de bornes de connexion à vis ou auto pour que chacun puisse trouver le matériel qui lui correspond.

 

 

Stéphane

Blogueur du bricolage. J'ai travaillé dans plusieurs enseignes de bricolage comme Castorama , Bricorama et Bricoman dans le secteur du gros oeuvre depuis 20 ans

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.