Préparation de la peinture

Remuer la peinture.

Avant d’appliquer de la peinture il faut (presque toujours) bien la remuer car ses composants ont tendance à se séparer : les pigments et les résines, plus lourds, se déposent au fond du pot, tandis que les solvants remontent à la surface.
Pour un pot neuf de petite contenance, le secouer énergiquement avant de l’ouvrir.
Pour un pot plus grand ou un pot déjà ouvert, remuer la peinture avec une baguette en tournant énergiquement et en raclant bien les bords et le fond. Attention ! ne jamais remuer les peintures thixotropiques, en gel.

Conserver la peinture.

Certaines peintures ont une durée de conservation limitée. Dans tous les cas c’est le contact avec l’air qui abîme la peinture ; en particulier une peau se forme sur le dessus de la peinture. Quelques trucs permettent une meilleure conservation :
Bien fermer le pot entamé et le poser tête en bas, la peau se forme moins et lorsqu’on le retourne elle est sous la peinture.
Transvaser la peinture dans un récipient plus petit (plus il est plein, meilleure est la conservation), par exemple un pot de confiture en verre avec couvercle à vis.
Ne pas ranger les pots dans un local soumis au gel ou à la chaleur.

Filtrer la peinture.

Avant d’utiliser une peinture longtemps conservée dans un pot, il est, généralement, indispensable de la filtrer pour éliminer les dépôts et les débris de peau de séchage.
Couvrir un pot ou un récipient propre, d’un vieux bas en nylon.
Verser lentement la peinture sur ce filtre qui a une efficacité parfaite et qui peut être ensuite jeté, sans regret.
Il faut toujours filtrer les vernis et les laques si on veut obtenir un travail impeccable.

Stéphane

Blogueur du bricolage. J'ai travaillé dans plusieurs enseignes de bricolage comme Castorama , Bricorama et Bricoman dans le secteur du gros oeuvre depuis 20 ans

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.