Quand faut-il réaliser un ravalement de façade ?

Les murs extérieurs de votre maison constituent la première interaction, la première impression avec votre logement. Les propriétaires de logements sont donc particulièrement attentifs à l’état et à l’esthétique de la façade. Lorsque celle-ci semble altérée, il est alors nécessaire d’envisager des travaux de rénovation : un ravalement de façade. Mais quand faut-il réaliser une telle opération ? A qui faire appel ? Est-il possible de recevoir des aides pour ces travaux ? Les réponses à ces questions se trouvent dans cet article.

Pourquoi faire un ravalement de façade ?

Véritable enveloppe protectrice de la maison, la façade c’est-à-dire les murs extérieurs et son revêtement assure une protection contre les intempéries, l’humidité et la chaleur. Mais la façade est soumise aux effets du temps, aux aléas climatiques, aux agressions extérieures (pollution, champignons, végétation…), tous ces éléments pouvant affecter sa solidité, ce rôle protecteur ainsi que son esthétique.

Procéder au ravalement des façades de sa maison a donc plusieurs buts :

  • Préserver le rôle protecteur de la maison en assurant la réparation des fissures des lézardes et des éclats pour éviter les infiltrations
  • Restaurer ou renforcer l’imperméabilité des murs extérieurs afin d’éviter l’humidité dans la maison
  • Redonner une seconde jeunesse à la maison en embellissant la façade
  • Améliorer l’isolation de la maison afin de garantir un confort thermique été comme hiver
  • Pour toutes ces raisons, le ravalement de façade contribue à donner de la valeur à votre bien en cas de vente.

Il est souvent recommandé de réaliser toutes les 10 à 15 ans. Si certaines villes comme Paris obligent les propriétaires à réaliser ces travaux, tous les 10 ans au maximum, les villes concernées sont rares. Retenez toutefois qu’il est préférable de ne pas laisser une façade se délabrer, l’investissement financier étant évidemment réduit lorsqu’il s’agit d’agir de manière préventive ou pour des défauts mineurs alors qu’elle grimpe rapidement dès que l’on engage un projet de rénovation complet.

A quel artisan faire appel pour rénover une façade ?

Si certaines opérations de rénovation de façade s’avèrent finalement assez simples, par exemple la peinture des murs extérieurs d’une maison de plain-pied, les opérations plus complexes nécessitent en revanche de faire appel à un professionnel expert.

Et si divers professionnels peuvent vous proposer leurs services pour procéder au ravalement de la façade de votre maison, il existe un corps de métier spécialiste de ce type de chantier : les façadiers tels que www.protecfa.fr à Angers, RMS Ravalement à Rennes, etc. Véritables experts, ceux-ci bénéficient du savoir-faire et de l’expérience indispensables pour la protection et la rénovation.

Quel est le prix d’un ravalement de façade ?

De nombreux facteurs sont à prendre en compte lorsqu’il s’agit de définir le coût d’un ravalement de façade. Ainsi, d’un projet à un autre, les prix pourront varier du tout au tout.
De façon globale, on prendra principalement en compte les critères suivants :

  • La surface et l’état des murs à traiter
  • La complexité du chantier (maison à étages ou non, facilité d’accès, pose d’échafaudage…)
  • La nature du mur à rénover (pierres apparentes, parpaings, bois, enduit, peinture…)
  • La nature et l’étendue des travaux (nettoyage, peinture, fissures, humidité…)
  • Les travaux annexes, notamment l’isolation
  • Le professionnel sélectionné

Difficile ainsi de donner un prix précis tant les éléments cités ci-dessus peuvent faire varier la facture. On considère généralement une fourchette large allant de 30€ à 100€ TTC au m², soit 3 000€ à 10 000€ pour une surface à rénover de 100m².

Existe-t-il des aides pour un ravalement de façade ?

Malgré les obligations en vigueur dans certaines communes de France, il n’existe pas d’aides financières pour le ravalement de façade à proprement parlé, c’est-à-dire pour améliorer l’esthétique ou réparer les murs extérieurs.

En revanche, à partir du moment où votre projet prévoir une amélioration de l’isolation thermique de votre maison par l’extérieur (ITE), il est vous est possible de bénéficier du dispositif gouvernemental MaPrimeRénov’, d’une prime CEE (Certificats d’Économie d’Énergie) et d’un prêt à taux zéro (PTZ).
Ces dispositifs sont toutefois soumis à conditions, votre niveau de revenu tout d’abord, ainsi que le recours obligatoire à une entreprise RGE pour la réalisation des travaux.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.