Baie vitrée : choisir le bon vitrage et prendre en compte le classement AEV

Vous avez décidé d’opter pour l’installation de baies vitrées pour vos ouvertures extérieures. Vous vous assurerez avant tout de leur parfaite résistance aux éléments, déterminée par le classement AEV (air, vent et eau) (ces 3 coefficients doivent être élevés) et à leur coefficient d’isolation thermique (Uw) celui-ci doit être faible). Mais voyons en détails comment choisir sa baie vitrée…

baie-vitree

Quels matériaux ? Double ou triple vitrage pour une baie vitrée ? 

La réglementation RT2012 ne privilégie aucun matériau pour les baies vitrées ouvrantes, fixes ou coulissantes, mais ils ne sont pas tous égaux. Le PVC est performant, facile à entretenir et au meilleur qualité-prix, mais il peut se déformer sur de grandes dimensions. Il est donc privilégié pour les fenêtres et moins  pour les baies vitrées. Le bois est un bon isolant naturel, tout à fait accessible au niveau prix, mais exige un entretien régulier (lasure tous les ans). L’aluminium est le matériau le plus prisé car il est rigide, très esthétique (il est fin et coloré) et son entretien est facile. C’est un très bon conducteur de chaleur et de froid, mais un très mauvais isolant. Son prix est plus élevé que ses prédécesseurs. Un bon compromis est le mélange bois/aluminium qui bénéficie des qualités des deux matériaux. L’aluminium est placé en extérieur pour résister aux intempéries et le bois à l’intérieur pour ses qualités isolantes. Son entretien est facile et il n’est pas très onéreux.
Dans la mesure où le verre représente 80 % de la baie vitrée, le choix du vitrage est donc tout aussi primordial que celui du matériau. Il existe alors 3 types de vitrages : le double vitrage est efficace pour une bonne isolation thermique ; les vitrages faiblement émissifs possèdent une isolation thermique renforcée ; et le triple vitrage permet de réaliser d’importantes économies mais ses verres sont lourds et nécessitent des menuiseries particulières. Une alternative de plus en plus rencontrée est le triple vitrage à la française : il s’agit d’un double vitrage doté de volets roulants intégrés.
Vous ferez également attention au facteur solaire (FS ou Sw) : si vous voulez beaucoup de chaleur, vous choisirez un Sw important et si vous souhaitez réduire l’apport de chaleur, vous le choisirez plutôt faible. Et vous porterez attention à l’isolation acoustique (son indice Rw doit être haut pour être bien isolé du bruit extérieur).

Quel système d’ouverture pour une baie vitrée coulissante ? 

Lors de la rénovation de vos ouvertures et pour être conforme à la réglementation RT2012, vos baies vitrées devront s’ouvrir sur au moins 30 % de leur surface. Vous aurez le choix entre 3 modèles de baies vitrées en termes d’ouverture :

  • les baies vitrées coulissantes simples qui se déplacent latéralement sur des rails fixés au sol et au plafond (la vitre coulisse ainsi à l’intérieur de la pièce). Elles comportent 2 à 6 vantaux et ont une largeur d’ouverture de 7 mètres maximum.
  • les baies vitrées coulissantes à galandage : les vantaux (au nombre de 1 à 4) glissent dans les murs de votre maison. Le vitrage devient ainsi totalement invisible et l’ouverture (de 5 mètres de large) est totale.
  • les baies vitrées ouvrantes sont simples ou doubles et s’ouvrent comme une porte.

Il faut savoir qu’il existe aussi des modèles de baies vitrées fixes, qui ne s’ouvrent pas et dont le prix est évidemment moins élevé que les autres modèles. Leur avantage est d’apporter beaucoup de lumière et un joli cachet à l’intérieur.
L’avantage de la baie vitrée coulissante est le gain de place car l’ouverture se fait à l’horizontale et il n’y a aucun espace perdu. Elle est recommandée pour aérer une cuisine ou une salle de bains.

Dans tous les cas, en choisissant des baies vitrées de bonne qualité, vous ferez des économies sur le chauffage car vos menuiseries (en bois ou bois/aluminium) seront plus isolantes et répartiront mieux la chaleur naturelle que de simples fenêtres en PVC. De plus, vous pourrez bénéficier d’un crédit d’impôt qui vous permettra d’être remboursé par l’Etat de 30 % du coût de vos baies vitrées et si vous passez par un professionnel pour leur pose, vous bénéficierez d’une TVA à 5,5 %. Vous pourrez également prétendre à une aide de l’Anah et d’autres organismes dans certains cas. N’hésitez pas à contacter des professionnels en menuiseries pour davantage de conseils.

Stéphane

Blogueur du bricolage. J'ai travaillé dans plusieurs enseignes de bricolage comme Castorama , Bricorama et Bricoman dans le secteur du gros oeuvre depuis 20 ans

One thought on “Baie vitrée : choisir le bon vitrage et prendre en compte le classement AEV

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.