L’humidité : un fléau à éradiquer

L’humidité domestique s’avère être un problème récurrent rencontré par de nombreux résidents. Les causes varient énormément, et les identifier peut parfois prendre des jours, voire des semaines. Entrainant souvent des dégradations exponentielles, un problème d’humidité peut arriver jusqu’ à altérer l’intégralité d’un mur. Les solutions peuvent prendre plusieurs formes, et l’avis d’un expert est toujours recommandé avant d’entamer une démarche incertaine.

Apprendre à lutter contre l’humidité

Les fuites dans les tuyauteries encastrées constituent la cause majeure de l’apparition d’humidité. Cependant, avant de commencer à démolir, le premier réflexe à avoir en présence d’humidité est d’assurer le renouvellement de l’air. Vérifier que la salle de bain dispose bien d’au moins deux ouvertures par lesquelles l’air peut affluer librement. L’idéal étant que ces dernières ne se trouvent pas à une même hauteur. Ainsi, l’air sec, naturellement plus léger entre par la cavité supérieure, tandis que l’air saturé, et par conséquent plus chargé, ressort par celle du bas.

Dans le cas où la pièce ne présente aucune possibilité d’entrée d’air, la mise en place d’un pack installation vmc double flux est obligatoire. La bouche d’aspiration de l’appareil doit se positionner de manière à pouvoir prendre de l’air sec depuis l’extérieur et assurer une ventilation constante. Il va de soi que sa puissance dépend de la surface à traiter et de l’ampleur du facteur d’humidité. Une salle de bain sans fenêtre, où l’utilisation d’eau chaude se fait fréquemment requiert la mise en place d’un VMC nettement plus performant.

Outre les problèmes de fuites et l’insuffisance d’aération, la remontée capillaire figure parmi les facteurs d’humidité les plus répandus. Les murs aux fondations dépourvues de membrane anti-capillarité sont les cibles les plus faciles pour ce fléau domestique. Ce phénomène se caractérise par l’apparition de moisissure à une hauteur ne dépassant pas les 50 cm et longeant le soubassement des murs. Il existe une variété de produits hydrofuges qui permettent l’élimination de ces moisissures par application direct sur l’enduit ou le dallage.

Faire appel à un technicien expérimenté

Afin de favoriser l’économie d’énergie, le dimensionnement d’un moteur tel que celui de la ventilation mécanique contrôlé demande des compétences spécifiques. Il est important d’obtenir un diagnostic précis en cas d’humidité pour ne pas aggraver le problème. Avoir l’expérience d’un plombier spécialisé contribue à améliorer les performances énergétiques du logement et permet de trouver efficacement la solution. Dans le cas de l’apparition d’une humidité par condensation, l’expert saura doser avec précision la quantité d’eau chaude afin de minimiser les pertes et réduire la formation de moisissure.

Par ailleurs, la connaissance des normes d’installations de plomberie telles que la NF DTU 60.1 est indispensable pour faire face aux divers problèmes d’humidité. Le respect des règles et des standards d’installation mentionnés dans ces documents permet de diminuer les risques d’apparition d’humidité.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.