L’importance de l’isolation de la toiture

L’isolation toiture consiste simplement à isoler un bâtiment, par l’intermédiaire du toit. Cette technique d’isolation de la maison la protège contre les agressions climatiques de l’extérieur, et préserve le bâtiment de l’intérieur, en le conservant des pertes thermiques.

Il ne suffit pas d’isoler les murs et les fenêtres. Même si cela semble compliqué, l’isolation de la toiture doit être une priorité. La logique et la physique veulent que la chaleur provienne du bas, donc du plancher, et s’échappe vers le haut, c’est-à-dire du toit. Voilà pourquoi il est indispensable de bien isoler le toit. Les déperditions thermiques seront évitées, ou au moins limitées. Cela permettra de réduire de beaucoup les factures d’électricité et même de gaz. En effet, l’utilisation du chauffage pourra nettement diminuer si ces pertes thermiques sont arrêtées. Il existe plusieurs types d’isolants, et différentes techniques d’isolation de la toiture. Le choix de l’isolant et de la technique dépendra de plusieurs critères qui vont être exposés ci-dessous.

Les différents types d’isolant

Essentiellement, il existe deux types d’isolants : les minéraux et les végétaux. Plusieurs entreprises à Lyon utilisent les plus célèbres dont : la ouate de cellulose, la fibre de bois, la laine de verre et la laine de roche. Faire son isolation de toiture est donc chose aisée. Pour en revenir aux isolants : la ouate de cellulose et la fibre de bois sont tous deux des isolants végétaux. Les deux permettent l’isolation thermique, mais aussi phonique. Leur densité leur assure une même efficacité tant en hiver qu’en été. Ils sont écologiques, car la ouate de cellulose est faite avec du papier recyclé. La laine de roche est également un isolant acoustique. Ce n’est pas le cas de la laine de verre. Ces deux sont des isolants minéraux.

Les différentes techniques d’isolation

D’abord, il y a l’isolation thermique par l’intérieur. Il suffit de poser des plaques d’isolant, ou d’user de la technique de soufflage. Cette technique est la moins chère. Elle peut même être gratuite. Plus clairement, grâce au pacte énergie solidarité, les habitants ont la possibilité de faire isoler leurs combles perdus pour un euro symbolique. L’isolation par l’extérieur consiste en de gros travaux. Soit il faut ôter le revêtement de la toiture, soit l’isolant est collé ou fixé mécaniquement. Dans tous les cas, cette technique n’est intéressante que si les habitants avaient prévu une réfection de la toiture ou à un ravalement de la façade.

Les critères à considérer concernant l’isolation toiture.

Le choix de l’isolant varie selon le budget, mais aussi selon le rendu voulu. L’aspect esthétique sera différent selon la technique d’isolation choisie. Certains isolants ne conviennent pas pour une trop grande surface. Ainsi, la surface habitable constitue aussi un critère à prendre en compte. Ensuite, il faut savoir que les caractéristiques des maisons diffèrent selon l’époque à laquelle elle a été construite. L’obligation d’isolation n’existe que depuis 1974. Plusieurs maisons de l’époque doivent être dotées d’isolants, et leur pose doit tenir compte de l’état de la construction. Enfin, les conditions météorologiques sont le dernier critère. Un bâtiment soumis au gel doit être traité différemment d’une habitation située dans un climat plus exotique.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.