Bien choisir votre portillon de jardin

Le portillon de jardin est un élément de liaison entre l’intérieur et l’extérieur de la maison, qui doit être à la fois pratique et esthétique. Il doit permettre d’accéder facilement à la propriété, tout en garantissant la sécurité et le confort d’utilisation.

Se trouvant en façade de la maison, le choix du portillon doit être réfléchi et adapté, pour être conforme avec le plan local d’urbanisme et s’accorder avec le portail.

Un portillon joue un rôle important dans une habitation, il permet aux visiteurs un accès piéton jusqu’à la propriété sans avoir à ouvrir le grand portail.

Dans cet article, nous faisons un tour d’horizon sur les principaux critères de choix d’un portillon, taille, matériaux, conditions d’entretien et forme.

Quels critères faut-il prendre en compte pour choisir le portillon de jardin ?

Le portillon est un élément de façade intégré à la clôture, qui apporte un esthétisme et une sécurité à la propriété.

Pour bien choisir le portillon, il est important de connaître les critères de choix. Ceux-ci s’articulent autour de plusieurs aspects tels que :

  • Le type du battant

  • L’esthétique, selon le lieu d’installation

  • La forme : droite, en chapeau de gendarme, bombée ou incurvée

  • Le matériau de fabrication : PVC, aluminium, bois, fer ou acier. L’entretien et la durée de vie du portillon dépendent de la nature du matériau

  • La structure : pleine ou ajourée. Ce critère est à déterminer selon le niveau de sécurité exigé, et la présence ou pas d’enfants en bas-âge ou de chiens de petite taille

  • Les contraintes imposées par le plan local d’urbanisme, qui sont des dispositions réglementaires environnementales. Le PLU est consultable, et permet de connaître les obligations en termes de couleurs, de type, de matériaux ou de forme.

Choisir un portillon battant

Le portillon battant est le type le plus répandu, son choix est déterminé par les exigences en termes d’esthétique et de sécurité. Son aspect doit s’intégrer au style général de l’habitation et au modèle de la clôture.

Le portillon est généralement monté en duo avec le portail, et permet d’éviter l’ouverture de celui-ci lors de l’accès à la demeure par un piéton. L’harmonie de styles entre les deux éléments portillon et portail est donc un aspect essentiel à prendre en considération.

L’ouverture du portillon battant peut se faire vers l’intérieur ou vers l’extérieur, et le plus important est qu’il n’empiète pas sur la voie publique. D’autre part, il ne faut pas oublier de vérifier que la dimension du portillon correspond à l’ouverture déjà existante, afin que l’installation soit aisée.

Un portillon battant à ouverture manuelle se compose d’un vantail doté d’une poignée. Son ouverture se fait généralement vers l’intérieur, sauf pour les terrains en pente où il est préférable de choisir une ouverture côté rue.

Certains modèles de portillons battants sont dotés d’un système de motorisation, relié à l’interphone pour pouvoir ouvrir aux visiteurs à distance.

Le choix des matériaux

Le portillon de jardin peut être fabriqué en aluminium, en acier, en bois ou en PVC. Le choix du matériau dépend de plusieurs facteurs, tels que les contraintes esthétiques, la sécurité et l’entretien.

Les portillons en fer

On distingue deux types de portillons en fer. Les portillons avec treillis, galvanisés à chaud, qui peuvent être repeints, et les portillons grillagés traités antirouille. Pour ces derniers, il faut prévoir une peinture tous les quatre à cinq ans.

Il est préférable d’opter pour un fer traité, galvanisé à chaud pour assurer une longue durée de protection. Dans les régions au climat modéré, le traitement du fer lui permet de durer plus de 10 ans.

Les portillons en fer non traités exigent un entretien régulier à l’aide d’une peinture spéciale antirouille.

Les portillons en bois

Ils sont fabriqués dans diverses essences, et présentent de nombreux avantages, tels que son prix abordable, son esthétique irréprochable et sa durabilité dans le temps.

Les portillons en bois sont généralement livrés sans montants, et il faut bien vérifier que le kit comprend toutes les fournitures telles que les gonds et le système de verrouillage. Ces portillons sont parfaitement adaptés aux clôtures grillagées.

Le bois est un matériau résistant aux conditions climatiques, mais il exige un entretien régulier consistant à appliquer une couche de lasure une fois par an.

Les portillons en PVC

Le PVC figure dans le top ventes des portillons, en raison de sa légèreté, de son prix et de la facilité de son entretien. Il allie parfaitement esthétique et longévité, et il est disponible en plusieurs teintes.

Le portillon en PVC s’harmonise parfaitement avec un sol gravillonné ou bitumé. Le PVC n’est pas recommandé en milieu campagnard, c’est un matériau qui vire en effet rapidement au vert au contact de buissons ou d’herbes sauvages.

Les portillons en aluminium

Ils se déclinent dans différentes hauteurs et sont vendus en kits, avec un montage facile. L’aluminium présente plusieurs avantages : il ne rouille pas, il est durable, 100% recyclable et ne demande aucun entretien particulier.

On trouve dans le marché une grande variété de couleurs pour les portillons en aluminium.

Bien choisir la forme et le modèle du portillon

Il existe une grande variété de formes et de modèles de portillons de jardin. Le type de remplissage est choisi en fonction de l’esthétique, de l’intimité recherchée, de l’harmonie avec le portail et la clôture et de la sécurité souhaitée. Votre portillon devra aussi s’accorder avec les éléments décoratifs de votre jardin.

Il est ainsi possible d’avoir un portillon plein, semi-plein, bas plein, ajouré ou décoratif.

  • Le portillon plein protège des regards extérieurs et offre une grande sécurité.

  • Le portillon semi-plein est en partie ajouré et en partie plein, pour laisser passer la lumière, tout en préservant l’intimité.

  • Le portillon bas plein possède une partie inférieure pleine et permet de protéger les enfants et les animaux de petite taille.

  • Le portillon ajouré laisse passer la lumière, mais ne protège pas des regards indiscrets.

  • Le portillon décoratif est semi-plein et ajouré, avec des motifs décoratifs généralement de formes géométriques.

En ce qui concerne la forme, le portillon peut être droit, pour plus de modernité et d’élégance, bombé, pour donner du mouvement aux lignes extérieures de la maison, ou en chapeau de gendarme pour une esthétique plus classique.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.