Quel éclairage pour une chambre à coucher ?

De toutes les pièces de votre maison, la chambre à coucher est l’une des plus importantes. Il est donc essentiel de bien concevoir les éclairages de votre chambre pour en faire un endroit confortable pour vous reposer la nuit, pour vous lever et être productif dans la journée.

Savoir comment aménager l’éclairage d’une chambre à coucher signifie trouver un bon équilibre entre l’éclairage général, l’éclairage de travail et une lumière douce pour s’endormir. En créant cet équilibre, votre chambre sera aussi fonctionnelle que relaxante. 

L’éclairage ambiant ou général

Pour commencer, commencez à construire vos fondations d’éclairage avec un éclairage ambiant ou un éclairage général. Une bonne lumière ambiante comprend un éclairage naturel via de grandes fenêtres ou des puits de lumière, ou un éclairage artificiel ; tout ce qui fournit une quantité décente d’éclairage vous permettant d’accomplir des tâches générales comme le nettoyage, le pliage des vêtements ou la confection du lit.

En ce qui concerne l’éclairage artificiel, la lumière ambiante est obtenue au mieux avec des plafonniers (comme des plafonniers, des lustres, des suspensions, etc.) ou des appareils portables, comme des lampadaires. Les deux types d’éclairage offrent une quantité suffisante d’éclairage pour les activités ne nécessitant pas une lumière vive et concentrée.

L’éclairage de travail ou éclairage fonctionnel

Si vous prévoyez faire des activités nécessitant un peu plus de lumière, comme lire, travailler ou vous maquiller, envisagez de superposer un éclairage fonctionnel au-dessus de votre éclairage général.

L’éclairage de travail ne doit pas nécessairement se limiter à l’éclairage de bureau traditionnel. Considérez les lampes de chevet, les suspensions basses de chaque côté du lit, les appliques, les lampes suspendues de chaque côté de la tête de lit ou tout autre éclairage directionnel placé au-dessus de celui-ci.

En ce sens, la lampe de travail de chambre à coucher peut prendre essentiellement n’importe quelle forme, à condition qu’elle offre un éclairage suffisant pour une concentration soutenue. Hormis son design et son emplacement, la fonctionnalité d’une lampe de travail dépend également de la couleur de lumière.

Une lumière dimmable

Un bon éclairage / des gradateurs d’éclairage sont importants, car s’il n’y a qu’une seule source de lumière vive, il est difficile de passer en mode sommeil.

Lors du choix de l’éclairage d’une chambre à coucher, les lampes dimmables jouent un rôle important. La variation de la lumière permet non seulement d’ajouter une dimension supplémentaire à l’environnement de la pièce, mais elle est également multifonctionnelle.

Le choix des couleurs de lumière

La couleur des lumières est également importante. Pour commencer, songez au type d’ampoule utilisé : les ampoules à incandescence / halogène dégagent généralement une douce lueur blanche, tandis que les LED présentent plusieurs gammes de couleur.

Les lumières bleues et blanches augmentent la réactivité et freinent la production de mélatonine (hormones qui induisent le sommeil), elles ne sont pas idéales si vous essayez de vous détendre dans la chambre après une longue journée.

Par contre, un éclairage diffusant des couleurs plus chaudes (comme le jaune) n’interfère pas avec la production de mélatonine. Ainsi, des lumières plus chaudes sont idéales pour les activités dans la chambre, comme lire, regarder la télévision ou simplement se détendre.

Avec l’évolution des fonctions de la chambre à coucher, il est nécessaire de disposer d’un éclairage adéquat pour prendre en charge toutes ces fonctions. Entre les couches lumineuses appropriées, les gradateurs et les ampoules appropriées, résoudre ces problèmes est un moyen sûr de garantir une situation d’éclairage confortable dans votre chambre à coucher.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.