Aménagement de la cuisine : le choix d’un parquet résistant

parquet

 

Le choix d’un parquet pour sa cuisine peut s’avérer quelquefois très exigeant. En effet, en plus de tenir compte du type de bois à utiliser, il faut prendre en compte le traitement de surface le plus adapté, mais aussi le design qui sera le plus attractif. Le matériau du parquet cuisine, compte tenu de l’usage auquel ce dernier sera soumis, doit donc faire l’objet d’un choix scrupuleux.

Quel type de bois utilisé pour son parquet cuisine ?

Autant on peut se demander quelle robinetterie de cuisine choisir, autant le choix d’un parquet dur et résistant importe. Ainsi, une multitude d’options s’offre à vous. Entre les bois dits endogènes et les bois dits exotiques, demandez l’avis d’un spécialiste sur les plus durs et les plus résistants. Il existe néanmoins un classement allant des bois tendres (A) aux bois très durs (D). Alors, pour votre parquet, la classe C ou D est la plus adaptée. Voici une liste non exhaustive de bois que vous pouvez commander pour votre parquet cuisine :

Classe C (bois dur)

  • Afromosia ;
  • Chêne ;
  • Charme ;
  • Eucalyptus ;
  • Érable ;
  • Frêne ;
  • Hêtre ;
  • Iroko ;
  • Moabi ;
  • Movingi ;

Classe D (bois très dur)

  • Cabreuva ;
  • Cumaru ;
  • Doussié ;
  • Jatoba ;
  • Merbau ;

 

L’épaisseur et l’indice de dureté

L’épaisseur du parquet est une donnée essentielle à prendre en compte. En effet, la cuisine est l’une de ces pièces qui sont les plus fréquentées des maisons. Une épaisseur de parquet d’environ 5 à 7 mm lui serait alors plus adaptée. En choisissant en fonction de la classe de bois, certains indices permettent de mesurer la dureté des parquets. L’indice Brinell par exemple est très utilisé pour évaluer la profondeur que pourrait laisser un choc sur celui-ci. Plus il est élevé, plus le bois utilisé est susceptible d’être de l’une ou l’autre des classes de bois susmentionnées. Dans certains cas, vous pouvez opter pour le CU (coefficient d’usage) qui combine directement l’épaisseur et la classe de bois.

Parquet cuisine : le revêtement idéal pour amplifier la résistibilité face à l’usure

Il existe de nombreux revêtements de sol utilisés pour les parquets. Du parquet ciré au parquet huilé en passant par le parquet vitrifié, le choix le plus adapté à votre cuisine est l’huilage. En effet, il a l’avantage de protéger le bois contre les salissures, l’eau et surtout les rayures. Il offre à la cuisine un éclat brillant et, contrairement au parquet vitrifié, peut subir des réparations localisées en cas d’usure.

Source des images :
https://www.pexels.com/photo/apartment-blinds-cabinets-chairs-349749/

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.