Escalier sur mesure : les critères de choix

Plus que leur aspect pratique, les escaliers peuvent ajouter du cachet au décor d’une pièce. C’est pourquoi le choix de ses caractéristiques est important. Nombreux sont les propriétaires de maison qui optent sur un escalier sur mesure pour adapter leur choix à leurs besoins. Plus que les préférences personnelles, les caractéristiques techniques d’un escalier pèsent sur sa sélection. Mais sur quels critères se baser ? Voici un guide sur les spécifications de référence pour la sélection d’un escalier sur mesure.

Types d’escalier pour un escalier sur mesure, leurs avantages et inconvénients

Les escaliers se présentent en général sous trois catégories : droits, tournants et en colimaçon. Les escaliers droits, la forme classique d’un escalier sur mesure se caractérisent par une volée de marches en ligne droite. Ils ont l’avantage d’être faciles à installer vu leur structure en monobloc et sont peu coûteux. Mais ils sont assez encombrants. Les escaliers tournants, quant à eux, sont des escaliers présentant des volées entrecoupées par des paliers ou virages à angles droits. Ces escaliers présentent un avantage esthétique et de gain d’espace. La conception et la mise en place d’un escalier sur mesure de ce type sont chères, complexes et lentes. Et ces escaliers ne conviennent pas à toutes les configurations de salle, ils doivent être installés à l’angle d’une pièce.

Si ces deux premières options d’escalier sur mesure sont assez similaires par leur forme, la dernière catégorie d’escalier se distingue particulièrement. Les escaliers en colimaçon ou hélicoïdaux présentent des marches en spirale centrées sur un mât central. Tout comme les escaliers tournants, ils présentent un atout certain pour le décor. Les escaliers en spirale permettent également un gain d’espace considérable, vu leur structure en suspension, sans appui mural. Simples à installer, ils sont néanmoins assez onéreux, mais cela dépend de la matière choisie pour un escalier sur mesure.

Options de matériaux pour un escalier sur mesure, les avantages et inconvénients

Les variétés de matériaux de fabrication d’un escalier sont nombreuses. Pour un escalier sur mesure, il est possible de choisir entre le bois, le métal, le béton et le verre. Ces matériaux sont adaptés à toutes les formes d’escalier, mais ils ont tous leurs avantages et leurs points faibles. Le bois est réputé pour sa simplicité de traitement, sa fermeté et sa durabilité. Seulement, un escalier en bois nécessite un entretien régulier, est susceptible à l’humidité et peut craquer. Un autre matériau courant de fabrication d’un escalier sur mesure : le béton. En vogue, silencieux, moderne, le béton est aussi régulateur thermique. Intemporel, mais encombrant, un escalier en béton nécessite un traitement anti-mousse fréquent à cause de la porosité du matériau.

Le métal est un matériau très tendance pour un escalier sur mesure adaptée à une décoration moderne ou ancienne. Il est également très résistant et ne nécessite aucun entretien fréquent. Les seuls points négatifs d’un escalier en acier ou aluminium résident dans le fait qu’ils sont bruyants et froids. Quant au verre, il est très design, résistant et source de lumière. Mais, un escalier en verre présente un risque pour les personnes ayant le vertige, notamment les enfants et les personnes âgées. Il est aussi cher et nécessite un entretien régulier.

S’il est possible d’installer son escalier, il est préférable de recourir à un artisan pour un escalier sur mesure de qualité. Le créateur d’escalier agréé saura à même de réaliser avec précision et selon les normes de l’art, vos préférences. Il pourra également vous conseiller sur les dimensions techniques d’un escalier sur mesure ou vous proposer une configuration modulable.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.