Quel radiateur électrique est le plus performant ?

Le radiateur électrique compte parmi les appareils que l’on peut utiliser pour chauffer l’intérieur de la maison. Cet équipement se décline en différents modèles, à choisir en fonction des besoins et exigences de chacun. Alors, comment être certain d’utiliser le radiateur le plus performant. Tout dépend de la situation…

Les atouts des différents types de radiateurs

Pour choisir le radiateur électrique le plus performant, il faut connaître les spécificités des différents modèles existants.

D’abord, le convecteur : l’air froid transite par une résistance incluse dans le radiateur avant d’être envoyé dans la pièce en passant par une grille. C’est un appareil peu onéreux (50 à 300 euros environ) qui présente aussi l’avantage de monter très vite en température. Il présente néanmoins des inconvénients non négligeables : il est très gourmand en électricité et la chaleur est mal répartie dans la pièce. Et dès que l’appareil est éteint, l’air se refroidit aussitôt.

Vient ensuite le panneau rayonnant ou panneau radiant qui se base sur le rayonnement thermique pour diffuser de la chaleur. Une résistance chauffe une plaque qui diffuse de la chaleur. Cette dernière rebondit sur les éléments présents dans une pièce pour une répartition optimale de l’air chauffé. C’est un appareil assez abordable, les prix oscillant entre 150 et 1 000 euros environ. La consommation d’énergie est assez bonne et la chaleur est plutôt bien répartie. Quoi qu’il en soit, la convection reste encore trop exploitée et l’air peut s’assécher.

Ensuite, il y a le radiateur à inertie qui est tout particulièrement intéressant. Cet appareil fonctionne grâce à un fluide caloporteur ou grâce à un corps de chauffe. Le principe est le même dans les deux cas : la chaleur est emprisonnée dans le fluide ou le cœur de chauffe avant d’être envoyée dans la pièce. La performance d’un modèle dépend alors du matériau dont il est doté (céramique, verre, pierre de lave, fonte, brique, aluminium, granit…). Les matériaux les plus efficaces étant la pierre de lave suivie de la brique, de la fonte et du marbre. Ici, la répartition de la chaleur est optimale et la convection est douce. La consommation d’énergie est raisonnable. C’est un système qui ne convient néanmoins pas pour une pièce où l’on aurait besoin rapidement d’air chaud et pour une courte durée.

Enfin, on retrouve les accumulateurs qui exploitent également l’inertie thermique. Ici, l’appareil fonctionne en deux étapes. Durant la nuit (plus précisément en heures creuses), l’appareil emmagasine la chaleur laquelle est renvoyée dans la pièce en journée. Est un système à la fois économique et confortable. Néanmoins, le dispositif est peu esthétique tout en étant lourd, volumineux et plutôt bruyant en cas de présence d’un ventilateur pour récupérer l’air chauffé.

Alors, quel radiateur électrique pour quelle pièce ?

Il faut alors tenir compte des caractéristiques du radiateur électrique et de celles de la pièce pour être certain de choisir le modèle le plus performant selon le cas. Pour le hall d’entrée et pour une chambre à coucher, le convecteur rayonnant constitue le modèle idéal. Pour une chambre d’enfant de bas âge, il est préférable de miser sur une diffusion douce de la chaleur, ce qui est possible avec un radiateur à inertie. Pour la cuisine ou pour la salle de bain, un radiateur rayonnant fait l’affaire. Pour la salle à manger, un radiateur électrique envoyant une chaleur douce est également de mise.

Stéphane

Blogueur du bricolage. J'ai travaillé dans plusieurs enseignes de bricolage comme Castorama , Bricorama et Bricoman dans le secteur du gros oeuvre depuis 20 ans

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.