Entretien, pose : pourquoi opter pour une toiture en ardoise ?

Utilisée depuis toujours pour la réalisation de couvertures, l’ardoise présente des caractéristiques singulières tant en termes d’esthétique que de performance. Il convient néanmoins de connaître tous les avantages et inconvénients de ce type de roche pour pouvoir agir en conséquence.

Toiture en ardoise : comment l’entretenir ?

3 options se présentent à vous si vous souhaitez nettoyer ou enlever la mousse de votre toiture en ardoise. Opter pour des traitements chimiques (fongicides, bactéricides ou algicides) qui vont démousser votre toiture est l’une d’entre elles. Vous pouvez les appliquer à l’aide d’un rouleau, pinceau et vaporisateur.

Vous avez également le choix d’utiliser un nettoyeur haute pression pour pulvériser votre toit. Ce type d’entretien nécessite néanmoins l’intervention d’un professionnel afin d’éviter que les ardoises ne s’abiment.

D’autre part, frotter la mousse à la main est possible en usant d’une brosse rigide ainsi que de l’eau. Le traitement hydrofuge est recommandé pour rendre les ardoises plus résistantes.

Visitez ce lien pour plus de conseils sur l’entretien de la toiture en ardoise par des professionnels spécialisés dans ce domaine.

Quels sont les différents types d’ardoise ?

L’ardoise est surtout connue pour ses performances en termes d’isolation, tant thermique que phonique, et entre autres pour sa longévité. Par ailleurs, sa couleur sombre offre un côté esthétique comme une estampille particulière à une maison.

Il existe 2 grands types d’ardoise :

l’ardoise naturelle

L’ardoise provient de carrières avec des caractéristiques intrinsèques à chaque région (souple, fine, solide, couleurs…). L’ardoise d’Anjou est la plus connue en France comme celle étant la plus pure et avec une plus grande longévité. L’ardoise destinée aux toits est extraite de la roche des carrières, elle est ensuite taillée puis polie.

l’ardoise synthétique

Quant à l’ardoise synthétique, elle est fabriquée grâce à des fibres organiques additionnées de minéraux avec du ciment et de l’eau. On la nomme également : “ardoise fibro-ciment“. Ce type d’ardoise est doté d’à peu près, les mêmes propriétés que l’ardoise naturelle en ce qui concerne la solidité et l’isolation. Il faut toutefois savoir que leur durée de vie est beaucoup moins longue que celle de l’ardoise naturelle. Soit, il faut surveiller la toiture en ardoise synthétique au bout d’environ une trentaine d’années.

Entre autres, l’ardoise synthétique a la propriété d’être plus légère que l’ardoise naturelle. Elle peut notamment être proposée sous plusieurs couleurs.

Toiture en ardoise : ses avantages

Faisant partie de la famille des schistes, l’ardoise naturelle présente une apparence feuilletée et une facilité d’utilisation surtout avérée pour la couverture des toits d’habitation.

Ce matériau est connu pour sa résistance, pouvant durer jusqu’à 100 ans. D’autre part, ses qualités en termes d’isolation, d’étanchéité et sa solidité sont exceptionnelles. Elle est à la fois imperméable et résistante au feu, ne craint pas le gel, ni les cas de fortes chaleurs.

L’ardoise, avec son aspect naturel et sa longue durée dans le temps offre incontestablement du charme aux maisons et à aux architectures de celles-ci. Ce qui offre un plus également avec l’ardoise, c’est qu’on peut la découper de plusieurs manières et sous différents formats : en écailles, en feuille rectangulaires. Ce qui donne indéniablement un style singulier à la toiture. Et puisque c’est une matière très maniable, elle peut s’adapter à quasi toutes les formes de toits. De plus, l’ardoise apporte une plus-value à un habitat. Sans oublier que c’est un matériau naturel et donc écologique.

Tarifs d’une pose de toiture en ardoise

Le prix de la toiture en ardoise peut dépendre de plusieurs facteurs. Notamment, du type de pente du toit, de la qualité ainsi que de l’origine de la roche, de la forme des ardoises et enfin, de la quantité nécessaire. Son prix est toutefois légèrement plus élevé comparé à d’autres types de couverture. L’ardoise naturelle est aux alentours de 100 et 150 euros le m². Tandis que l’ardoise synthétique, aux environs de 50 à 100 euros le m². Si vous souhaitez un matériau à forte résistance et d’une grande longévité, l’ardoise fera certainement l’affaire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.