Le Label RGE, pour les travaux tendance en bâtiment, rénovation et décoration

En plein travaux ou désireux d’effectuer des travaux pour votre propriété, votre maison ou votre entreprise ? Faites-le dans les normes possibles. Donnez un sens à votre vie, en visant à bâtir sous le respect de l’environnement. Pour cela, vous aurez sans doute besoin d’obtenir le « label RGE ».
Mais qu’est-ce donc ? Et en quoi cela consiste-t-il ?

Le « label RGE » sous ses différents objectifs

Il est toujours utile de savoir sur quelle musique on va danser avant de se lancer sur une activité. Pour cela, il nous est nécessaire de connaître avant tout, ce que c’est qu’un « label RGE » ?
La mention RGE ou « Reconnu Garant de l’Environnement » se définit sous un aspect essentiel, tant au niveau de la qualité d’une construction, que dans la compétence de l’entreprise intervenant dans les diverses missions en rapport aux travaux dans le bâtiment.
Sous ce signe de grande qualité, les professionnels désirant être certifié au label RGE se doivent de répondre aux qualifications et conditions requit, à savoir :

  • l’éligibilité de l’éco-conditionnalité
  • les compétences techniques
  • les formations s’y référant

Le domaine du BTP ayant beaucoup évolué, le label « Reconnu Garant de l’Environnement » (RGE) reconnu comme étant un signe de grande qualité, sera très bientôt indispensable. Ce dernier se verra d’être obligatoire pour les entreprises qui souhaite faire bénéficier du Crédit d’impôt la transition énergétique (CITE), les ménages réalisant des travaux de rénovation énergétique dans leur logement. Un écoprêt à taux zéro sera donc attribué aux ménages qui entreprennent des travaux de rénovation énergétiques et conditionnés, et qui auront recours à des professionnels labellisés RGE.

Le label RGE chez le particulier et les artisans

Géré et décerné par des organismes d’une autorité en termes de compétences environnementales dans le domaine de la construction et du BTP, le label tient un rôle important, tant pour les particuliers que pour les artisans.
Pour les artisans en question, la possession de la certification RGE se voit comme étant une garantie éligible au niveau des aides travaux. Ils auront donc une image d’assurance aux yeux des clients et la balance penchera en leur faveur.
Un artisan muni du label RGE sera intégré d’office aux réseaux d’information à destination des particuliers, lui assurant un surcroît de visibilité en plus d’une garantie de compétence et des aides financières.

Ce qui lui imposera donc une obligation compétitive au niveau de ses concurrents

Pour les particuliers, notamment pour ceux qui souhaitent bénéficier d’une aide financière au niveau d’une rénovation, d’une construction, de l’isolement d’un logement de manière écologique, de l’installation d’un système de production d’énergie renouvelable chez eux, ils se doivent de répondre à certaines conditions.
La plupart de ces conditions leur seront propres, mais les autres dépendront de leur choix au niveau des prestataires de service. Notamment, qu’un particulier faisant appel à un artisan titré du label RGE sera soutenu sur deux points pour la finance de ses travaux :

  • sur l’écoprêt à taux zéro (éco-PTZ)
  • sur le crédit d’impôt

Les prestations concernées par le label RGE

Afin d’obtenir le label, le professionnel doit se concentrer dans l’activité de l’amélioration du développement durable et de la performance énergétique.
Les prestations concernées se présenteront donc comme suit :

  • matériaux d’isolation thermique des parois vitrées, de volets isolants et de portes d’entrée donnant sur l’extérieur
  • équipements de chauffage ou de fourniture d’eau chaude sanitaire fonctionnant à l’énergie solaire et dotée de capteurs solaires
  • matériaux d’isolation thermique des parois opaques (murs en façade ou en pignon, planchers bas, toitures-terrasses, planchers de combles perdus, rampants de toiture et plafonds de comble)
  • équipements de chauffage ou de production d’eau chaude fonctionnant au bois ou autres biomasses
  • échangeur de chaleur souterrain des pompes à chaleur géothermiques (dit puits canadien ou provençal).
  • pompes à chaleur
  • chaudières à condensation ou à microcogénération gaz

Les travaux doivent alors être obligatoirement engendrés dans la performance énergétique pour être éligibles.

 

Stéphane

Blogueur du bricolage. J'ai travaillé dans plusieurs enseignes de bricolage comme Castorama , Bricorama et Bricoman dans le secteur du gros oeuvre depuis 20 ans

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.