Marbre de Traçage et de Contrôle : Utilité et Usage

Le marbre de traçage et de contrôle est une plaque parfaitement plane généralement en roche (granit) ou en fonte qui sert de surface de référence externe pour réaliser différents travaux de traçage et de contrôle. Cet outil de précision permet ainsi de vérifier la planéité de surface indispensable à certaines applications de traçage ou de contrôle.

Il suffit de placer les différentes pièces à tracer ou à contrôler directement sur le marbre ou à l’aide d’outils de positionnement spécialisés (trusquin, vé, équerre, cube etc.).

Cet outil est particulièrement utile pour réaliser des applications de traçage et de contrôle variées, en l’air ou à plat.

Il permet de positionner de manière stable et équilibrée les différentes pièces à travailler ainsi que les outils utiles à la réalisation de  ces travaux.

Quelle utilité ?

Le marbre de traçage vous permettra et vous facilitera la réalisation de nombreuses applications et de travaux variés en termes de :

  • Traçage
  • Contrôle
  • Métrologie
  • Mesure
  • Vérification (de planéité) etc.

Les domaines d’application du Marbre de contrôle

Le marbre de traçage peut être utilisé dans de nombreux secteurs et pour différents éléments et pièces. Il est notamment utile pour les métiers de :

  • Gravure
  • Usinage (et grattage)
  • Mécanique de précision et Mécanique automobile
  • Menuiserie
  • Ajustage, Assemblage et Montage etc.

Les outils complémentaires

En fonction de l’application et du travail à effectuer vous aurez recours à différents outils :

  • Outils de métrologie (pied à coulisse, compas, mètre, rapporteur d’angle, réglet etc.)
  • Pointes à tracer
  • Trusquin etc.

Précautions et Normes

Le marbre de traçage est avant tout un outil de précision, il est  donc important de prendre soin d’éviter de lui faire subir des chocs, des rayures etc. inutiles. Vous risqueriez alors au fil du temps une diminution de sa planéité et de ses performances de précision.

Tolérances et Normes

La surface supérieure du marbre de traçage est conçue conformément à la norme DIN 876 (une caractéristique qui est donc à vérifier sur l’article que vous souhaitez acquérir). Le marbre est positionné sur au moins 3 points d’appui afin de vérifier et de contrôler sa précision. Le nervurage du marbre (en fonte) est également étudié en fonction de cela et de l’usage futur de ce dernier afin de concentrer les efforts durant son utilisation vers ces points d’appui. Cela permet d’offrir une précision de surface durablement élevée tout en évitant une déformation prématurée lors de travaux de traçage et de vérification répétitifs et intensifs.

Le facteur de tolérance de planéité du marbre de traçage indique quant à lui « l’écart admissible » de la surface qui sera mesurée (en microns), sur la longueur totale, et à une température de référence (20°).

Enfin, la norme internationale applicable au marbre de contrôle et de traçage  est la Norme ISO 8512.

Cas pratique

Traçage de trous de perçage sur une pièce usinée sur une surface marbre : prenons l’exemple d’une pièce métallique usinée à percer (écrou avec deux trous).

Il vous faudra pour réaliser ce travail :

Utilisez une pièce de référence pour reporter les mesures nécessaires sur la pièce à percer.

Puis, définissez la surface de référence de la pièce à tracer (la plus plane) et colorez-la au bleu de Prusse. C’est cette surface qui servira de référence pour les mesures et les opérations de traçage.

Prenez les hauteurs et longueurs nécessaires sur la pièce de référence, réglez le trusquin à la hauteur souhaitée et reportez les sur la surface de référence de la pièce à percer à l’aide du trusquin et de la pointe à tracer. Retournez la pièce pour régler et contrôler les mesures et procédez à la vérification du centrage.

Une fois ces mesures de contrôle tracées, placez le vé sur le marbre de traçage, cale sur laquelle vous allez positionner la pièce à percer. En premier lieu, placez la pièce de référence sur le vé afin de faciliter le réglage du trusquin et récupérez les mesures de diamètre de la pièce de référence à l’aide du pied à coulisse. Une fois le trusquin réglé, placez la pièce à percer sur le vé.

Afin de tracer le marquage des trous de perçage, effectuez grâce à la pointe à tracer (toujours côté surface de référence) le premier marquage arrondi (puisqu’il s’agit de trous et que cela rend le tracé plus précis) sur la pièce par rapport au premier marquage de contrôle effectué. Retournez la pièce sur le vé en le positionnant correctement, et de manière stable, afin d’effectuer le second traçage.  Procédez à une vérification précise des mesures.

Le marbre de traçage est donc un outil de précision indispensable pour de nombreux métiers (ainsi que pour les amateurs du bricolage), permettant de réaliser des applications de traçage, de contrôle et de vérification variées.

En fonction de vos besoins vous pourrez choisir un marbre de contrôle en granit ou en fonte, de dimensions variables, auprès de fournisseurs d’outillage spécialisés. Pensez à vérifier la norme et la planéité !

Stéphane

Blogueur du bricolage. J'ai travaillé dans plusieurs enseignes de bricolage comme Castorama , Bricorama et Bricoman dans le secteur du gros oeuvre depuis 20 ans

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.