Pourquoi doit-on recycler les déchets de construction ?

Pour préserver l’environnement, les constructeurs de bâtiment doivent envoyer leurs déchets de chantier dans les centres de traitement spécifiques afin qu’ils soient recyclés. Très prometteur, cet acte constitue un avantage pour les entrepreneurs, les carrières et l’écosystème. Voici de bonnes raisons de recycler les déchets de construction.

Un moyen de réutiliser les matériaux

Par définition simple, le recyclage est un procédé de traitement qui vise à transformer les produits usés afin qu’ils soient réintroduits sur le marché. L’idée est de donner une seconde vie aux déchets et de les réutiliser dans la composition de nouveaux matériaux. Dans un projet de construction, le recyclage est important dans la mesure où il permet de valoriser et de réemployer les déchets de chantier. De nombreux déchets inertes peuvent, en effet, être traités et transformés en granulats naturels. C’est le cas de la terre, des verres, des pierres et du béton. La gestion des déblais de chantier est en grande partie assurée et prise en charge par les carrières.

Comme on l’a évoqué dans le paragraphe précédent, le recyclage sert à réduire le volume des déchets. Ce geste responsable permet ainsi d‘éviter les impacts d’une évacuation sur l’écosystème. Au-delà de cet avantage, le recyclage est aussi un moyen efficace de réutiliser les matériaux de construction. Le béton de ciment et les briques sont, par exemple, utilisés dans la fabrication de remblais et de sous-couches routières. Les éléments plus spécifiques, comme les métaux ferreux, sont par contre nécessaires à la conception de clôtures, de balcons et de garde-corps. Les vieilles planches et les bois d’ossature peuvent en outre être employés dans la fabrication de portes et de fenêtres.

Un geste écologique et responsable

Comme on le sait tous, les projets d’aménagement et de construction nécessitent souvent la démolition de plusieurs matériaux. Cet acte peut engendrer plusieurs déchets de chantier qui ne sont pas toujours favorables pour l’environnement. Ces éléments sont essentiellement constitués de matériaux inertes, comme les gravats, les isolants, les pierres, les asphaltes, les tuiles, les bétons ou encore les emballages en plastique. Contrairement à la gestion des déchets chez les particuliers, il ne suffit pas de jeter les ordures dans un sac-poubelle pour se débarrasser des déchets de chantier. Ces derniers doivent, en effet, être envoyés dans un centre de recyclage spécifique pour éviter les impacts sur l’environnement.

Il faut savoir que les déblais de chantier qui sont acheminés vers les sites d’enfouissement émettent près d’une tonne de gaz à effet de serre. Pour limiter autant que possible les effets négatifs de ces déchets sur l’écologie, le dépôt des matériaux de chantier dans un centre de traitement est indispensable. Cela permet, non seulement, de réduire la pollution de la planète, mais aussi de préserver les ressources naturelles. Il faut toutefois faire attention aux substances dangereuses, comme les vernis et les peintures, car ce ne sont pas des déchets de chantier. Pour éviter tout risque d’accident, le mieux est de les collecter séparément en évitant de les brûler ou de les laisser en abandon dans un conteneur, par exemple.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.