Thermolaquage : comment redonner vie aux pièces en métal ?

Il est tout à fait possible de redonner vie aux vieux métaux, et même de les faire durer encore pour une quinzaine d’années, en utilisant la technique de thermolaquage. En effet, qu’il s’agisse d’un portail rouillé ou d’un salon de jardin qui n’est plus présentable, la meilleure solution de les redonner des couleurs et de la brillance est de les peindre avec peinture spéciale. Voici comment ça marche !

Les étapes du thermolaquage en quelques mots

Le thermolaquage est un type de revêtement qui peut être appliqué sur tout type de pièce métallique. Il protège efficacement les métaux ferreux et non ferreux contre la corrosion et il joue un très grand rôle dans l’aménagement extérieur.

Pour résumer en quelques mots les principales étapes du thermolaquage, il y a lieu de commencer tout d’abord par le décapage afin d’obtenir une surface propre et saine. L’objectif est donc ici d’enlever toutes les saletés, rouille et mauvaises couches de peinture qui se collent sur l’objet à peindre. Puis, une fois satisfait, il y a lieu de recouvrir la surface à traiter d’une peinture en liquide ou en poudre, notamment d’une peinture à base de résine ou d’une peinture époxy.

À titre d’information, la projection de cette peinture s’accomplit normalement à l’aide d’un pistolet et l’objet qui porte une charge négative l’attire afin de fonctionner comme des aimants. C’est d’ailleurs pour cela que le thermolaquage est aussi dénommé projection électrostatique.La dernière étape consiste à faire cuire le tout dans un four à une très forte température. Sous l’effet de la chaleur, la peinture va se solidifier et va donner un résultat fin, lisse et laqué.

Les principaux avantages du thermolaquage époxy

Le thermolaquage époxy est une technique qui permet d’obtenir des pièces métalliques très esthétiques, résistantes et durables. De surcroît, l’application des peintures en poudre ne coûtent pas du tout cher, surtout si l’on fait appel aux services de Durançon.

L’autre avantage aussi du thermolaquage époxy est le fait que l’on peut choisir entre plusieurs références, ne citant que : les couleurs, les textures, la brillance et les finitions personnalisées. Et il ne faut pas oublier que le thermolaquage ne sert pas uniquement à protéger ou à embellir les objets en métal, il peut aussi traiter des pièces en acier noir, des pièces en aluminium brut ou laqué, des pièces électro zinguées ou encore des pièces galvanisées.

Mis à part le poudrage, les autres techniques de thermolaquage sont : le grenaillage, la métallisation, la polymérisation et l’utilisation du convoyeur aérien.

Le thermolaquage ou redonner vie aux pièces en métal

Quelques conseils pour les utilisateurs

Certains points méritent d’être soulevés pour ne pas avoir de mauvaises surprises avec le thermolaquage. Dans un premier temps, il est vraiment indispensable de porter un masque et des gants lorsqu’on applique une peinture en poudre, car l’ingestion ou l’inhalation de celle-ci peut occasionner de sérieux problèmes de santé.

Dans un second temps, il est également nécessaire d’entretenir régulièrement les supports thermolaqués pour que la rouille ne réapparaisse plus. Et bien évidemment, il faut investir sur des matériels et des produits spécifiques pour faciliter les tâches, tels qu’un four industriel, un produit de décapage, un pistolet,…

Enfin, il est à savoir que le thermolaquage ne peut boucher ni les trous, ni les interstices qui sont présents sur la surface à peindre. Par conséquent, il faut colmater ces derniers pendant les soudures. Et il en va de même également pour les entrefers, pour les angles très fermés et pour les points de rouille car le thermolaquage n’arrive pas à traiter les parties inaccessibles.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.