Quel est le chauffage qui pollue le moins?

Le chauffage fait partie des éléments essentiels pour le confort d’une maison. Il existe plusieurs systèmes de chauffage sur le marché. Entre autres, il faut prendre en compte les effets qu’auront ces équipements sur notre environnement.

La pompe à chaleur ou PAC

Ce système thermodynamique comprend deux types : l’aérothermique et la géothermique. La première consiste à récupérer les calories qui se trouvent dans l’air. Puis, ces calories se versent dans le circuit de chauffage de votre habitat.

C’est moins coûteux que la géothermique. En plus, elle a un fonctionnement simple. Elle aura quelques fois besoin d’un chauffage d’appoint lors de la baisse de température. Cet appareil se distingue en deux genres : la PAC air-air et la PAC air-eau.

L’autre avantage de la technique aérotherme c’est aussi le fait qu’elle ne consomme que peu d’énergie. Quant à la seconde, elle puise l’énergie gratuite provenant du sol. La géothermie a toutefois besoin d’un réseau de captage pour pouvoir bien fonctionner.

En effet, vous aurez besoin d’une importante quantité d’espace pour l’installation de cet outil. Il existe notamment 4 différents types de pompe à chaleur géothermique : la PAC sol-sol, la PAC sol-eau, la PAC eau glycolée-eau et la PAC eau-eau.

Dans tous les cas, la pompe à chaleur est un outil de chauffage écologique très fiable. Pourquoi ? Parce qu’elle utilise des sources d’énergies renouvelables (l’air et le sol).

Le chauffage solaire

L’utilisation du chauffage solaire s’avère également être une alternative écologique. Concrètement, il peut fournir jusqu’à 50% de nos besoins en matière de chauffage et jusqu’à 70% d’eau chaude.

Cela réduit par conséquent l’émission de gaz à effet de serre et la production de déchets polluants. Pour alimenter vos chauffages, vous pouvez choisir entre les panneaux solaires photovoltaïques et les capteurs solaires thermiques.

Le premier ne pourra produire de l’énergie que lorsqu’il y a du soleil. Et le deuxième nécessite un coût important pour son installation. Ainsi, ces deux systèmes ne sont malheureusement pas à 100% avantageux.

Or, la mise en place de ces équipements présente une solution aux installations traditionnelles. Ça rapportera plus d’avantages que d’inconvénient. Ces capteurs solaires pourront se situer dans 3 endroits selon vos préférences.

On peut les placer sur le toit pour préserver autant d’espace possible chez vous. Vous pouvez également les mettre au sol. Il faudrait juste que vous ayez à votre disposition un terrain dégagé. Est-ce qu’aucune de ces options mentionnées n’est possible pour vous ? Il ne reste qu’une seule idée à faire : les mettre en façade ou en pignon.

Les chaudières gaz

Il existe deux catégories de chaudières à gaz moins polluantes. L’une est thermodynamique. En d’autres termes, celle-ci est l’union entre la pompe à chaleur et la chaudière à condensation. L’autre c’est la chaudière à condensation originale.

La vapeur d’eau fait partie des produits de la combustion du gaz de ville ou du propane. C’est justement la chaleur de celle-ci que les chaudières à condensation récupèrent. Elles le font avant la propagation des fumées. Ce principe permet à cet appareil de dépenser moins d’énergie.

Elles consomment aussi moins de gaz par rapport aux autres chaudières standards. C’est-à-dire qu’elle produit moins de désagrément pour l’environnement que ces autres-là. Elle a aussi un taux de performance très élevé grâce à sa résistance à tout quand elle est bien entretenue.

Vous devrez notamment prendre en compte de nombreux éléments avant d’en installer une chez vous. Par exemple, il faut d’abord bien analyser vos genres de consommations, votre accessibilité au prix et les spécificités de votre maison.

Le chauffage au fioul

Celui-ci est le moins écologique de tous. Le fioul est avant tout une énergie fossile. Premièrement, c’est cela en effet qui le rend polluant. Après, il ne faut sans doute pas oublier à quel point la combustion du fioul répand beaucoup de déchets.

Elle émet du dioxyde de carbonne et surtout du gaz à effet de serre. Ce dernier a un impact non négligeable sur la planète : le réchauffement climatique. Elle propage aussi du dioxyde de soufre.

Ce produit chimique peut causer de graves méfaits sur votre santé ainsi que de sérieux problèmes au niveau de vos appareils respiratoires. Il est pareillement à l’origine des pluies acides.

Contradictoirement, le chauffage à fioul est très avantageux si on parle de sécurité. Un entreposage de ce combustible à une chaleur ambiante ne déclenchera pas une facile explosion.

Cependant, plusieurs modèles d’équipements chauffants innovés se sont créés grâce aux technologies avancées d’aujourd’hui.

Vous retrouverez dans ces nouveaux modèles : des chaudières à fioul basse température, d’autres à condensation modulante, et enfin ceux en micro-cogénération.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.