Quelles sont les solutions pour un parquet qui gondole

Parquet gondolé : comment y remédier dans les règles de l’art ?

Le parquet peut rendre votre lieu de vie confortable et chaleureux. Mais il nécessite généralement un véritable entretien et des problèmes surviennent fréquemment, du fait de la nature même du bois : tout comme les plantes, le bois est vivant et, par conséquent, il bouge. Il n’est donc pas rare qu’il se gonfle et se déplace. Vous possédez un parquet gondolé ? Pas de panique ! Ce phénomène est commun et des solutions existent. Découvrez dans cet article quelques astuces pour que votre plancher soit droit dans ses bottes.

Le gondolement du parquet, comment ça arrive ?

Un parquet gondolé peut être le fait de nombreuses choses. Souvent, le problème survient lorsque la pose des planches a été effectuée par une personne non professionnelle et peu expérimentée. Mais beaucoup d’autres facteurs peuvent être pris en compte et expliquer le phénomène. Notamment, la qualité du matériau, les conditions de conservation et la configuration du lieu dans lequel vous installez votre parquet :

  • L’humidité : tout ce qui est fait à partir de bois, du violon à la vieille maison, du meuble au parquet, aura une légère (voire forte) tendance à la déformation, à la dilatation, dans des environnements au sein desquels l’air varie, et avec lui la chaleur, l’humidité, entre autres… qui n’a jamais entendu un vieil escalier craquer en pleine nuit et sursauté en pensant qu’il s’agissait d’un voleur ? Le parquet fonctionne de cette manière : son aspect se modifiera dans le temps, en été, en hiver, et encore plus lors d’inondations !

 

  • Une pose mal faite : le parquet gondolé est souvent le résultat d’une mauvaise manière de faire. Des techniques existent, que les professionnels connaissent et considèrent comme des évidences, mais qui n’en sont pas pour le commun des mortels : les joints de dilatation ou encore le calcul d’un espace suffisant pour laisser le bois se dilater lorsque la saison – et avec elle l’humidité – changera.

Comment remédier au parquet gondolé ?

Vos portes ne se ferment plus, votre sol ressemble à un champ de bataille et vous en avez marre. Il y a de nombreuses méthodes et solutions pour un parquet qui gondole ou qui gonfle. Il convient de retenir qu’en fonction de la source du problème, les méthodes à employer ne seront pas les mêmes.

Si votre parquet s’est mis à onduler sous vos pieds à la suite d’une fuite d’eau, commencez par réparer ou faire réparer la fuite ! C’est seulement après que vous pourrez essuyer, éponger et faire sécher le parquet le mieux possible. Utilisez ce que vous avez sous la main : il peut s’agir d’un sèche-cheveux ou même d’un radiateur.

Une fois la chose accomplie, il sera temps pour vous de constater les dégâts. Plusieurs éventualités sont à envisager :

  • Si le parquet gondolé est revenu à son état initial, vous n’aurez rien à faire de plus que remercier le ciel
  • Si votre parquet est un parquet massif, même revenu à son état initial il pourra nécessiter le recours à une séance de ponçage, car sa surface peut avoir épousé la forme du gondolement
  • Si les dégâts sont trop importants, il vous faudra songer à faire retirer les lattes abîmées et à les faire remplacer !

Mais un parquet gondolé peut aussi être dû à autre chose ! Par exemple, si le phénomène de dilatation naturelle n’a pas été pris en compte lors de la pose, votre meilleure idée sera de sortir puis de retailler les lattes, une à une. Un travail fastidieux mais nécessaire ! N’hésitez pas, bien sûr, à faire appel à un professionnel qui possèdera un meilleur outillage et de meilleures connaissances que vous en la matière.

Stéphane

Blogueur du bricolage. J'ai travaillé dans plusieurs enseignes de bricolage comme Castorama , Bricorama et Bricoman dans le secteur du gros oeuvre depuis 20 ans

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.