Quels équipements de sécurité en hauteur mettre en place pour sécuriser ses employés sur un toit ?

Une toiture est un environnement de travail dangereux. Le risque de chute y est omniprésent. Intervenir sur un toit pour y effectuer des travaux de nettoyage ou des réparations nécessite un travail préalable de sécurisation de cet espace à risque. Selon le degré d’inclinaison des pentes ou l’état général de la toiture, le niveau de risque encouru sera plus ou moins aigu, mais dans tous les cas bien présent. Un particulier qui envisage d’accéder à sa toiture doit donc prendre des précautions pour assurer sa sécurité. Un professionnel est quant à lui soumis aux dispositions du code du travail qui lui donne l’obligation d’assurer par tous moyens la sécurité de ses salariés.

La sécurisation d’une toiture nécessite deux types de dispositifs

Il est primordial de sécuriser l’espace de travail avant d’entreprendre des travaux de toiture. Cette obligation de sécurisation concerne à la fois ceux qui vont intervenir sur le toit, mais également les tiers qui peuvent se trouver dans l’environnement du chantier. Une attention particulière sera nécessaire lorsque l’on travaille sur de grandes hauteurs ou quand la structure du toit est fragilisée. D’une part, 
des dispositifs comme des gardes-corps serviront à la fois à protéger ceux qui interviennent sur le toit, mais également à assurer la sécurité de tous ceux qui se trouvent à proximité du chantier. Le principe consiste à prévenir tout risque de chute d’objet ou d’un travailleur en installant tout autour de la zone d’intervention un dispositif anti chute. D’autre part, il faudra aussi prendre des mesures pour sécuriser individuellement chaque personne qui interviendra sur le toit lorsqu’une protection collective ne peut être mise en place. Des équipements adéquats permettant au travailleur de s’accrocher devront être mis à sa disposition. Il s’agit tout autant de points d’ancrage installés sur la zone d’intervention que d’accessoires tels que harnais ou casque qu’il devra porter sur lui.

Les obligations des employeurs en matière de sécurité vis-à-vis de leurs salariés

Les travaux effectués sur des toitures peuvent être à l’origine d’accidents du travail. Le risque inhérent à une chute dans le vide qui peut être mortelle est une menace importante pour l’intégrité physique des salariés qui interviennent sur des toitures. De surcroît, certaines surfaces de toit en mauvais état où ayant subi des dégâts après des intempéries peuvent être fragilisées et particulièrement dangereuses. Il importe donc de sécuriser l’environnement de travail avant d’entreprendre d’accéder à une toiture. La loi impose en outre à l’employeur une obligation de sécurisation de son personnel. Ainsi, l’article L4121-1 du Code du travail stipule que « L’employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs ». Ce texte indique que les mesures doivent être à la fois préventives, informatives et dédiées à la mise en place d’une organisation et de moyens adaptés. Selon l’article L 230-3, il incombe également à chaque travailleur de prendre soin de sa sécurité et de celle des autres personnes concernées du fait de ses actes. De nombreuses solutions existent pour sécuriser l’accès à une toiture et éviter les chutes. Deux types de protections sont adaptées pour sécuriser l’intervenant, mais également des tiers qui pourraient être exposés.

L’obligation d’utiliser des équipements réglementaires et agréés

Avant de déployer n’importe quel équipement de sécurité, il est de règle d’en vérifier la fiabilité et donc l’état général. Il existe du matériel spécialement conçu pour sécuriser des travaux de toiture ainsi que les personnels qui les exécutent. Ces équipements de sécurité doivent respecter des normes établies notamment par la réglementation 2016/425 entrées en vigueur le 21 avril 2018. Les fabricants et les distributeurs de matériels de sécurité doivent respecter ces normes et vérifier que les équipements qu’ils commercialisent n’y dérogent pas. Il est donc recommandé de se procurer les équipements nécessaires à la sécurité d’un toit auprès de ces professionnels qui vous garantissent la conformité des matériels que vous utiliserez. Ceux-ci feront en outre l’objet d’une vérification annuelle par une commission de contrôle.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.