Diagnostic immobilier : comment procéder ?

Être les heureux propriétaires d’un bien immobilier reste un privilège indéniable. C’est un élément d’une envergure plutôt intéressant au sein du patrimoine d’un ménage. Différentes dispositions sont notamment ) prendre en tant que propriétaire immobilier. Parmi les démarches à réaliser, il y a le diagnostic immobilier. C’est en fait une procédure dont l’accomplissement est indispensable dans divers cas. Par ailleurs, la réalisation du diagnostic immobilier requiert le recours à un professionnel dans le domaine. Voici en quelques lignes ce qu’il y a à savoir en général sur le diagnostic immobilier.

Le diagnostic immobilier en quelques mots

Le diagnostic immobilier est en fait une démarche qui a pour principal but de réaliser une évaluation du bien immobilier. Des indicateurs de critères sont notamment utilisés pour effectuer l’évaluation en question. Ces indicateurs sont le plus souvent propres à l’objet du diagnostic. Ce qu’il faudra surtout savoir c’est que mener ce genre de démarche peut être obligatoire dans certains cas. Ce sera un diagnostiqueur professionnel qui prendra en charge la mission. Pour un diagnostic immobilier à Perpignan, il est possible de trouver un prestataire sur internet. Par ailleurs, il existe plusieurs types de diagnostics à faire pour une bâtisse.

Les résultats de ces différentes évaluations sont notamment regroupés dans ce que l’on appelle le DDT ou Dossier de Diagnostics Techniques. Ce document est à remettre lors de la conclusion de transaction telle que la vente ou encore la mise en location d’un bien immobilier. Une exception est tout de même à remarquer pour le cas u DPE ou diagnostic de performance énergétique. Le résultat de ce dernier devra être disponible lors de la publication de l’annonce immobilière.

D’autre part, il est à noter que la liste des diagnostics immobiliers obligatoires à effectuer dépendra de différents critères à savoir :

    • la date de l’édification du bien immobilier : cela est important dans l’identification des investigations à faire dans la bâtisse.
    • Le type de construction à évaluer : s’agit-il d’une maison, d’un appartement ou d’un local de commerce?
    • La zone géographique où se situe le bien : connaître l’implantation de la construction permettra également de déterminer les diagnostics à réaliser.
    • La nature de la transaction ou des travaux à effectuer : sera-t-il question d’une vente, d’une location, d’une rénovation, d’une démolition, etc. ?
    • L’état général des installations du gaz et de l’électricité : il est important de vérifier l’ancienneté de ces installations.

Les diagnostics techniques pour une vente de bien immobilier

La vente immobilière est une transaction qui s’effectuera en plusieurs étapes. L’une des plus importantes d’entre elles reste l’accomplissement des diagnostics immobiliers obligatoires. On en dénombre dix. Ce sont :

    • le diagnostic Bruit, également connu sous le nom de diagnostic État des nuisances sonores aériennes,
    • le diagnostic amiante,
    • le diagnostic gaz,
    • le diagnostic État Risques et Pollution,
    • le diagnostic Assainissement Non Collectif,
    • le diagnostic Mérule,
    • le Diagnostic Performance Énergétique,
    • le diagnostic Termites,
    • le diagnostic Plomb.

Les diagnostics techniques pour une location immobilière

comme pour le cas de la vente de maison, la mise en location d’un bien immobilier possède également sa liste de diagnostics techniques obligatoires. Il y a notamment :

    • l’évaluation de l’état des installations du gaz et aussi de l’électricité,
    • Le DPE (Diagnostic Performance Énergétique),
    • L’évaluation État des risques naturels et technologiques,
    • Le diagnostic qui informe sur les nuisances sonores aériennes,
    • Le CREP (constat des risques d’exposition au plomb).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.